Ashton Kutcher, témoin au procès de l’Eventreur d’Hollywood, relate sa “panique”

0
97

Cela ressemble en tout point à un épisode de New York : Section criminelle, mais c’est une soirée qu’Ashton Kutcher se souvient très précisément avoir vécue, en vrai… Mercredi 29 mai 2019, l’acteur américain de 41 ans témoignait à la barre d’un tribunal de Los Angeles pour raconter ce soir du 21 février 2001 où il avait rendez-vous avec une jeune femme qui n’est jamais venue, et pour cause : Ashley Ellerin avait été sauvagement assassinée par Michael Gargiulo, un tueur en série dont le procès s’est ouvert et qui encourt la peine de mort.

Ashton Kutcher, qui avait alors à peine 23 ans et commençait à se faire un nom grâce à la série That 70’s Show, a déclaré à la cour avoir parlé à plusieurs reprises à Ashley, une étudiante en stylisme, le jour même de sa mort. Le soir venu, il s’était présenté au domicile de la jeune femme, à laquelle il avait proposé d’aller chez un ami pour regarder la cérémonie des Grammy Awards. Leur dernière conversation au téléphone avait eu lieu à 20h24, Ashley venait de sortir de la douche et commençait à se préparer. Vers 22h, il l’avait rappelée pour la prévenir qu’il serait en retard et, n’obtenant pas de réponse, avait laissé un message sur son répondeur. A 22h45, il s’était finalement rendu chez elle. Mais il avait trouvé porte close et, “pensant qu’il avait déconné” en arrivant à une heure trop tardive, il était reparti en laissant un mot. Non sans jeter au préalable un coup d’oeil par une des fenêtres de l’appartement situé dans Hollywood Hills (où il était déjà venu quelques semaines plus tôt pour une pendaison de crémaillère), apercevant alors ce qu’il a cru sur le moment être des “tâches de vin rouge“, mais “rien d’alarmant“, selon son récit. Le lendemain, le colocataire d’Ashley Ellerin découvrait son corps sans vie au milieu d’une mare de sang, poignardé à 47 reprises.

Quelques heures plus tard, apprenant la mort sordide de son date de la veille, Ashton Kutcher, en panique, s’était immédiatement présenté à la police, craignant d’être le premier suspecté. “Je me rappelle que je suis allé voir les enquêteurs et je leur ai dit : “Mes empreintes digitales sont sur la porte.” J’étais affolé“, a-t-il relaté au tribunal.

Ce n’est qu’en 2008 que Michael Gargiulo a été arrêté, confondu par des traces d’ADN le reliant à un autre meurtre et à une agression à l’arme blanche à Santa Monica. L’homme, aujourd’hui âgé de 43 ans, décrit comme un tueur de sang froid à l’allure de “boy next door” (le voisin mignon, grosso modo) et affublé du surnom d’éventreur d’Hollywood en raison du caractère brutal des meurtres, est accusé d’avoir tué trois femmes en l’espace de 12 ans : avant Ashley Ellerin en 2001, il aurait assassiné en 1993 Tricia Pacaccio, sa voisine de 18 ans du temps où il vivait dans l’Illinois, et il aurait récidivé en poignardant à mort 17 fois une voisine à Los Angeles, Maria Bruno, en 2005. En 2008, il aurait également tenté de tuer une certaine Michelle Murphy chez elle à Santa Monica, mais la femme en question était parvenue à lui échapper et à alerter la police, conduisant à son identification et son arrestation. Gargiulo, qui a plaidé non coupable, encourt la peine de mort.

Ashton Kutcher a été marié de 2005 à 2011 avec Demi Moore, puis s’est mis en couple en 2012 avec Mila Kunis, son épouse depuis juillet 2015 et la mère de leurs deux fils, Wyatt et Dimitri.