Accueil Pure Cinema Asia Argento émue en évoquant Anthony Bourdain : “Il me manque beaucoup”

Asia Argento émue en évoquant Anthony Bourdain : “Il me manque beaucoup”

0
22

le suicide de son compagnon Anthony Bourdain… Dans son autobiographie Anatomie d’un coeur sauvage (Ed. Hors Collection) la réalisatrice et comédienne italienne parle de ses blessures dans un français impeccable. Fille du réalisateur Dario Argento et de l’actrice Daria Nicolodi, Asia Argento subi “les égos” de ses parents artistes et se fait battre par sa mère.

Néanmoins, face à Yann Barthès, elle rappelle que ses parents pouvaient également se montrer “gentils et intéressants” et lui ont beaucoup transmis. C’est pour avoir leur attention qu’elle tente sa chance au cinéma, à seulement 9 ans. Initiatrice du lancement #MeToo, Asia Argento a lancé un coup de gueule dans Quotidien. “Je n’aime pas ce qu’est devenu le mouvement, c’est une sorte de mode. Ca n’a pas distribué les pouvoirs aux femmes”, a-t-elle déploré.

Maman de deux enfants (Nicola et Anna Lou), l’actrice a révélé qu’ils n’ont pas voulu lire son autobiographie. “Ils s’en foutent ou alors ils n’ont pas le temps. Ils sont trop sur les réseaux sociaux”, a-t-elle déclaré, expliquant au passage que son père et sa soeur n’ont pas souhaité lire son ouvrage.

Toujours aussi bouleversée par le suicide de son compagnon, le chef américain Anthony Bourdain, Asia Argento lui a fait une tendre déclaration. “Peut-être que je n’aimerai jamais plus quelqu’un d’autre. Il me manque beaucoup”, a-t-elle affirmé, des sanglots dans la voix. “Anthony était alcoolique et moi aussi. Il souffrait de dépression. Il faut plus parler du suicide qui est encore un tabou…”

Asia Argento a évoqué ses démons, “son monstre”, Harvey Weinstein, aujourd’hui derrière les barreaux et son autre violeur, Rob Cohen : des chapitres de vie compliqués qu’elle tente d’“oublier” en les mettant par écrit. Dépressive et bipolaire, Asia Argento a assuré qu’elle était sur la voie de la guérison et qu’elle a trouvé la paix grâce à la méditation, qu’elle pratique deux fois par jour.