Aude (L’amour est dans le pré) : Révélations de Christopher sur leur rupture

0
59

Entre eux, ce fut comme une évidence. En 2018, lors du tournage de L’amour est dans le pré 2019, Aude et Christopher se rencontrent. Rapidement, une complicité naît entre eux et la pétillante agricultrice choisi de donner une chance à leur histoire. Ensuite, tout est allé très vite puisque de leur amour est né le petit Raphaël. Mais trois mois plus tard, c’est le choc. Aude et Christopher se séparent. Depuis, c’est chacun de leur côté qu’ils continuent leur vie sans jamais avoir révélé les raisons de leur rupture. Aude s’est simplement contentée d’envoyer des piques à son ex via ses réseaux sociaux.

À lire aussi

Mais dans le nouveau numéro du magazine Public ce 29 novembre, Christopher lève le voile sur ce qui n’a pas marché entre eux. “J’ai eu du mal à trouver ma place. Surtout au début. Aude avait vécu trois ans toute seule avec sa fille [Louane, née d’une précédente relation, ndlr]. A la fin, ça commençait à aller mieux mais voilà…” Pourtant, tout avait très bien débuté. Christopher avait même chamboulé sa vie pour rejoindre sa chère et tendre dans le Morbihan, “à 100 kilomètres de chez (lui)“. “Je n’ai pas vraiment hésité, ça me paraissait naturel car j’étais vraiment amoureux. Pendant sa grossesse, je me suis occupé de sa ferme avec son père” confie-t-il avant de se remémorer la joie qu’il a ressenti à la naissance de Raphaël. “Quand j’ai tenu Raphaël dans mes bras pour la première fois, ça a été le plus beau jour de ma vie. A mes yeux, il est ce qu’il y a de plus important.

Mais alors qu’on les pensait sur un petit nuage, Christopher a choisi de “faire un break“. “Je n’imaginais pas qu’il serait définitif. Aude a préféré que je parte, pour éviter de déstabiliser sa fille.” Déçu et blessé, il en vient même à regretter sa participation à L’amour est dans le pré. “Aujourd’hui, je veux tourner la page et oublier cette histoire. Si c’était à refaire, je ne participerais pas à ‘L’amour est dans le pré’. La seule chose qui compte pour moi, c’est mon fils. Ce qui m’importe, c’est qu’il soit heureux.

Une interview à retrouver en intégralité dans le nouveau numéro du magazine Public, en kiosques ce vendredi 29 novembre 2019.