Audrey Crespo-Mara : Un bébé avec son mari Thierry Ardisson ? “On y a pensé au début…”

0
33

“grand entretien” d’Emmanuel Macron au côté de Darius Rochebin, diffusé sur TF1 et LCI ce mercredi 15 décembre 2021 à 21h05. Elle a ainsi participé à l’élaboration d’une interview avec le président de la République – qui n’a pas officialisé (encore) sa candidature à sa propre succession -, enregistrée il y a quelques jours et dans laquelle il revient sur son mandat.

L’émission baptisée “Où va la France ?” fait déjà l’objet d’attaques, notamment de la part de Valérie Pécresse, candidate LR pour les présidentielles, qui a saisi le CSA pour “rétablir l’égalité des temps de parole“. Etre face aux tensions, c’est une chose à laquelle Audrey Crespo-Mara est préparée de par son métier, et dans les moments difficiles, elle est soutenue par son amoureux, expert lui aussi du PAF : Thierry Ardisson. Un couple très uni qui s’était confié en 2014 à l’occasion de leur mariage au magazine Gala. Ils avaient abordé leur famille et le fait qu’ils n’ont pas eu d’enfant ensemble.

Le 21 juin 2014, Audrey Crespo-Mara et Thierry Ardisson se sont dit oui. Un nouveau chapitre de leur vie qu’ils ont scellé devant leurs proches, notamment leurs cinq enfants. La journaliste est maman de deux enfants, Sékou (19 ans) et Lamine (16 ans), nés d’une précédente union avec l’entrepreneur Aliou Mara. De son côté, Thierry Ardisson a eu un garçon et deux filles avec Béatrice : Gaston, 25 ans, Ninon, 30 ans, et Manon, 32 ans. Quand Gala leur a demandé s’ils ont pensé agrandir leur famille recomposée avec un bébé, l’homme en noir a répondu : “On y a pensé au début, mais on s’est vite ravisé, on a déjà cinq enfants à nous deux !” Ce à quoi son épouse a ajouté : “On a surtout envie de profiter l’un de l’autre.

Avant de se marier, les tourtereaux étaient chacun de leur côté en couple. Divorcer n’avait rien d’évident mais Audrey Crespo-Mara avait précisé dans les colonnes de Gala leur démarche : “Nos deux histoires d’amour aussi fortes qu’elles aient pu être étaient finissantes, mais nous avions peur de faire souffrir nos enfants. Ça a été un coup de foudre, pas un coup de tête.” Ainsi, tout s’est passé au mieux pour leur progéniture, a déclaré celle qui signe de bouleversants portraits de stars pour Sept à huit : “Tout va bien… [Nos enfants] vont très bien. Ils savent qu’on les aime plus que tout… Ils sont là tous les cinq près de nous aujourd’hui.