Audrey Dana s’excuse et s’explique après son gros craquage “risible”

0
246

La sensibilité d’Audrey Dana lui joue des tours. Le 31 mars dernier, la réalisatrice française publiait une inquiétante vidéo d’elle en train de pleurer seule, en pleine nature. Saisie d’une “tristesse tellement immense”, elle sommait alors le monde d’écouter à quel point “la nature est malmenée”, en pleine crise sanitaire du coronavirus de surcroît.

À lire aussi

L’actrice de 42 ans s’en était ensuite expliquée, face à des commentaires d’internautes médusés. “On me demande dans les commentaires ce que j’ai vu pour que ça me mette dans cet état-là : rien. (…) C’est comme si j’avais pris un savon de la nature tout autour. Je ne sais pas comment vous le dire”, essayait-elle de décrire. Des explications qui ne semblent pas avoir convaincu ses fans, puisque Audrey Dana a décidé de s’excuser, comme l’écrit dans une publication diffusée le 2 avril 2020.

“Mon cri du coeur est passé aux yeux de certains pour des larmes de crocodile, déplore-t-elle. Risible, indécent, narcissique. C’était pourtant sincère, mais comme je ne souhaite que faire du bien et en aucune manière offenser, blesser et que c’est pourtant le cas aux yeux de certains, je présente mes excuses les plus sincères à tous ceux qui y ont vu une insulte à la tragédie qui se passe en ce moment. Qui y ont vu des paillettes, une envie de faire le buzz.”

Audrey Dana persiste également, en estimant que “notre écosystème sans lequel l’humanité ne peut survivre a été massacré”. Elle espère toujours un “éveil” des consciences. La réalisatrice explique enfin qu’elle a été prise d’une “peine beaucoup plus grande” et qu’elle avait fait “la même il y a cinq ans, au même endroit”. “Je suis rentrée en larmes et j’ai dit à mon mari : nous avons atteint le point de rupture, il faudra maintenant des catastrophes pour que l’homme comprenne. Me retrouver cinq ans plus tard ici, maintenant… en pleine catastrophe et c’est remonté“, raconte-t-elle.