Audrey Fleurot assume ses photos dénudées : “C’était psychanalytique pour moi”

0
13

La compagne de Djibril Glissant a créé la sensation avec sa série HPI où elle joue le rôle d’une mère de famille avec un potentiel intellectuel très élevé. Après ce beau succès, TF1 a décidé de l’intégrer au casting de sa nouvelle série évènement, Mensonges. Dans ce thriller haletant, la belle rouquine partage l’affiche avec Arnaud Ducret, Alice David et Lionnel Astier. Si aujourd’hui tout semble aller, la comédienne a mis un peu de temps avant de crouler sous les propositions.

Découverte par Alexandre Astier qui lui a offert le rôle de la Dame du lac dans Kaamelott, Audrey Fleurot a vraiment démarré sa carrière en 2005 avec la série Engrenages. Un autre évènement a beaucoup fait parler d’elle en dehors du petit écran : son shooting photo pour le magazine masculin Lui. En 2016, la mère de Lou accepte de poser et apparaître totalement dénudée dans l’un des numéros. Si à l’époque les photos font énormément parler, l’actrice ne semble pas s’en émouvoir plus que ça. “J’en ai un très bon souvenir, vraiment. Je me dis, voilà, je l’ai fait. Vraiment, c’était psychanalytique pour moi”, assure-t-elle dans l’émission Sept à Huit, le 5 septembre dernier.

Je l’ai vraiment fait pour moi en fait, et pour me ré-harmoniser avec ces années qui ont été vraiment, vraiment, difficiles

Assumant totalement son choix, celle qui garde un souvenir contrasté de sa jeunesse a voulu prouver de quoi elle était capable. “J’avais un challenge personnel où je me suis dit, si on avait dit à la fille de 14 ans ‘t’inquiète pas, là, tu galères, c’est dur, mais dans quelques années, on te proposera de faire la couverture de Lui’ ! Je l’ai vraiment fait pour moi en fait, et pour me ré-harmoniser avec ces années qui ont été vraiment, vraiment, difficiles”, synthétise-t-elle.

Retrouvez Audrey Fleurot dans Mensonges, jeudi 9 septembre 2021, à 21h05 sur TF1.