Audrey Lamy maman : ses rares confidences sur son fils Léo

0
42

Lorsqu’elle a tourné la comédie familiale Ma reum, Audrey Lamy avait affirmé être une mère “très douce, hyperprotectrice, à (s)’inquiéter pour tout et n’importe quoi, comme souvent quand on a un enfant unique”. Réaliste, elle avait alors ajouté : “Déjà que, à la base, je suis une angoissée, là, ça atteint des sommets. Il a un rhume, j’appelle douze fois le pédiatre, ma mère, etc. Heureusement que j’ai un mari plus détendu et rassurant.

Les virées au parc pour enfants ne sont donc pas forcément une partie de plaisir pour cette maman poule… “Comme toutes les mamans, j’ai envie de le protéger, avait-elle en effet expliqué à Télé 7 Jours en 2018. J’ai déjà remarqué, au parc, que les gamins sont très cruels entre eux (…). En général, je regarde les parents en mode ‘ce n’est pas grave’, même si, dans le fond, je suis extrêmement agacée.” Soucieuse de voir son petit garçon s’intégrer et se faire des amis, l’actrice des films Tout ce qui brille, Polisse et Rebelles avait également confié être “hyper angoissée” à l’idée que son fils ne soit pas invité aux anniversaires de ses petits camarades. “Ça doit être horrible de voir que tout le monde est invité, sauf ton enfant ! Tu dois avoir envie de lui fêter son anniversaire, même si ce n’est pas le jour !

L’appel de la nature

La petite soeur d’Alexandra Lamy fait également attention à ne pas reproduire ce qui à pu l’agacer lorsqu’elle était elle-même petite, notamment les comparaisons avec les autres enfants. Mais c’est parfois plus fort qu’elle… “Moi-même, je me suis entendue dire récemment à Manu Payet : ‘Quoi, ta fille parle déjà comme ça à son âge ? Mon fils parle beaucoup moins bien !’, s’était-elle souvenue en 2019, auprès de Psychologies. Quand je me suis entendue, j’ai bondi : ‘Comment peux-tu dire exactement ce que tu détestais qu’on te dise enfant ?’ Il faut préciser que j’ai redoublé deux fois : mes parents avaient de bonnes raisons de s’inquiéter.

Dès qu’ils le peuvent, Audrey Lamy et son compagnon emmènent leur fils loin de l’agitation parisienne, “pour courir dans les prés, construire des cabanes et passer des journées entières dehors”. Le trio aime notamment prendre la direction du sud de la France, où Thomas Sabatier a de la famille. Une famille qui a été d’un précieux soutien lorsqu’Audrey Lamy a fait face à une douloureuse fausse couche en novembre 2019.