Aurélien (Mariés au premier regard 2021) “violent verbalement” avec un membre de l’équipe

0
11

L’aventure de Marianne dans Mariés au premier regard 2021 (M6) a viré au cauchemar. Lors du tournage, elle a épousé Aurélien (36 ans), avec lequel elle était compatible à 78%. Si au départ, il avait tout du prince charmant, la belle blonde de 28 ans a vite vu son vrai visage. Et elle a fait de nouvelles révélations lors d’une interview pour le blogueur Jeff Lang2VIP.

La puéricultrice a rappelé que dans les montages, la production a été “soft” avec le jumeau de Mathieu car il a “fait bien pire“. Notamment en la considérant comme un objet sexuel. “Quand on s’est disputés hors caméra, il y avait tellement de haine quand il me parlait que je me suis dit ‘on ne sait jamais…’ Il ne m’a jamais levé la main dessus mais on ne sait jamais comment une personne peut réagir“, a expliqué Marianne en précisant qu’Aurélien lui faisait peur.

Elle est ensuite revenue sur cette fameuse dispute hors caméras. Pour rappel, la jeune femme lui a donné une petite tape sur la joue pour rire alors qu’ils étaient en visio avec des amis. Voyant qu’il était vexé, elle s’est vite excusée. Mais rien n’y a fait, Aurélien est sorti de ses gonds. “Il a commencé à s’énerver contre moi. Il m’a dit : ‘Mais je n’en ai rien à faire de tes excuses, tu ne comprends pas que c’est mort après ça entre toi et moi. De toute façon les experts se sont foutus de ma gueule. Tout ce que j’avais demandé à ne pas avoir chez une femme je le retrouve chez toi.’ (…) Et j’en passe parce qu’il y a des mots qui m’ont vraiment blessée“, a-t-elle déclaré. Il se serait en effet servi de son passé ou de son manque de confiance en elle pour la blesser et il est arrivé à ses fins.

Aurélien aurait continué à l’accabler par message. Et, comme si cela ne suffisait pas, il a fait croire à la production que Marianne l’avait frappé. Heureusement, la vérité a été rétablie. Mais le candidat n’aurait pas été impitoyable uniquement avec Marianne. “J’avais assisté déjà à plusieurs scènes de violence verbale par rapport à ma journaliste. Je m’étais mise au milieu. Il s’en est pris violemment à elle. Par exemple au voyage de noces, on débarrassait la table et on mettait les assiettes dans le lave-vaiselle. Lui a posé un verre sur le comptoir donc la journaliste lui a dit qu’il pouvait le mettre au lave-vaisselle. Donc il s’est énervé contre elle“, s’est-elle souvenue. Et il aurait une fois de plus hurlé” contre la journaliste un autre jour. “Derrière la caméra, elle pleurait, a-t-elle conclu.