Aya Nakamura sexy en latex : elle fait le show en vidéo

0
174

Ses tenues n’ont pas toujours été un sujet consensuel. Dans son dernier clip Pookie, on la découvre dans plusieurs tenues et le styliste Kyo Jino l’a accusée de lui avoir volé les looks qu’il avait créés pour elle. “C’est dégueulasse quoi ! Voler le moodboard [croquis des looks, NDLR] que je t’avais fait pour le filer à ton équipe pour refaire ma direction artistique sur ton dernier clip Pookie. Je crois que je rêve ! Juste dégoûté par cette industrie. Je suis d’autant plus choqué que tu fasses ça à un frère noir“, s’est-il indigné sur Instagram.

Aya Nakamura s’était alors défendue en écrivant : “Les idées appartiennent à ceux qui les réalisent #AurevoirMerci.” Puis, dans un tweet, aujourd’hui supprimé, elle ajoutait : “T’invente pas une life parce que j’ai pas validé ton taf, et puis si ce que tu dis est vrai, arrête de pleurer sur les réseaux et PORTE PLAINTE et on verra.” Au final, le styliste en question a assigné Aya Nakamura pour “parasitisme” devant le tribunal de Nanterre.

Il a demandé, via la maison de production Warner Music France, 50 000 euros en réparation du “préjudice subi du fait de la spoliation de son travail“. Ce à quoi le producteur a opposé une fin de non-recevoir, estimant la demande infondée. Affaire à suivre.