Barbara Opsomer, son bébé a frôlé la mort : son accouchement cauchemardesque en détails

0
20

La vie de Barbara Opsomer a pris un autre tournant, le 3 mai 2021. Ce jour-là, la candidate de Secret Story 11 (2017) a donné naissance à son premier enfant. Un petit garçon qui répond au doux nom de Gabriel. Une semaine après, elle a raconté les coulisses de son accouchement difficile.

Ca a été très dur, très très dur“, avait confié Barbara Opsomer à la suite de son accouchement, sans donner plus de détails. Il a fallu attendre le 11 mai pour savoir ce qu’il s’était passé. Ames sensibles, s’abstenir (sinon sortez les mouchoirs). La jeune femme de 30 ans a prévenu d’emblée, la naissance de son fils a été “plus difficile que prévue. Elle a fait un premier passage à l’hôpital, mais l’heure n’était pas encore venue. Trois heures plus tard, elle était de retour et, afin de “provoquer le destin“, une sage-femme lui a donné un peu d’ocytocine car bébé n’était pas pressé de pointer le bout de son nez.

L’équipe médicale a vite compris que Gabriel ne réussirait pas à sortir seul. “Ton état inquiète, le médecin arrive. L’angoisse grandit en moi et le cauchemar commence. Il faut se dépêcher et faire une césarienne ! Tout ce que je ne voulais pas ! (…) Pas le choix tu es en danger“, peut-on lire. Les médecins ont tenté tant bien que mal de la rassurer et lui ont promis de poser son bébé sur elle une fois la délivrance arrivée. Malgré tout, Barbara Opsomer était au plus mal : “Une fois les produits injectés, je convulse, mes dents grincent, mes bras ne tiennent plus, je suis crispée et mon état me panique, je me sens seule et les mots de papa, pourtant parfaits, ne m’atteignent pas. Je convulse trop, ils me remettent du produit. Le médecin me dit : ‘Vous allez sentir une pression dans le ventre c’est normal, on va vous sortir votre bébé.’ La vision de me faire couper la peau par un scalpel et récupérer un bébé en souffrance me fait de plus en plus partir.

Le bébé de Barbara Opsomer réanimé

Barbara a ensuite senti que son bébé était né mais, panique, elle ne l’a pas entendu pleurer et on ne l’a pas posé sur elle comme prévu. Elle a vite compris que quelque chose n’allait pas, un trop plein d’émotions qui l’a fait s’évanouir. “Je m’évanouie, pour me réveiller deux heures plus tard. J’ai mis une heure avant de pouvoir parler. Je te voyais au loin dans les bras de ton papa, qui avait un regard apaisé mais impossible pour moi de me dire que tu étais là après tout ce stress. Ton papa m’a demandé si je voulais te voir. Je ne lui répondais pas. Tu allais bien mais ils ont dû te réanimer car ton cordon avait fait 2 fois le tour de ton cou, c’est pour cela que tu n’y arrivais plus petit ange“, a-t-elle poursuivi. Elle a heureusement tout oublié une fois que son regard a croisé celui de Gabriel, un ange tombé du ciel.