Barbara Pravi : 5 choses que vous ne saviez pas sur la candidate française à l’Eurovision

0
371

Les fans purs et durs de l’Eurovision sont persuadés que les bookmakers, qui placent Barbara Pravi sur le podium, ont vu juste, et qu’importe si chaque année le scénario est malheureusement le même pour la France… Qu’à cela ne tienne, l’espoir fait vivre et le pays est derrière la jeune chanteuse de 28 ans, qui entre pleinement dans la lumière grâce au concours. Découvrez-là en 5 petites choses que vous ne saviez pas sur elle.

1/ Elle a étudié le droit. En effet, comme beaucoup de jeunes artistes qui rêvent de faire carrière, Barbara Pravi a dû rassurer ses parents avant de se lancer dans une carrière de chanteuse. Alors elle est passée par la case études avant de définitivement dire stop. “J’ai fait du droit après le bac, pendant 2 ans. Je l’ai fait pour mes parents. Je ne savais pas vraiment ce que je voulais faire, j’étais un peu nulle à l’école mais pas assez nulle pour faire du droit (…) A l’époque je n’écrivais pas encore. Moi pour faire les choses, il faut qu’il y ait un déblocage dans mon cerveau“, confiait-elle à United States of Paris.

2/ Elle a été mise au placard par son label. Jusqu’à ce qu’elle soit sélectionnée pour représenter la France à l’Eurovision, Barbara Pravi souffrait d’un manque de notoriété aux yeux du grand public. Et il faut dire que son ancien label n’y était pas étranger. “Lorsque j’ai signé chez Capitol (…) le gars m’a signée parce qu’il voulait faire de moi une petite chanteuse qui ne parlait pas trop, dont on se foutait un peu, qui n’avait pas de positions fortes. Juste parce que je mesure 1 mètre 59, que je suis un peu mignonne et que j’ai l’air sympa. Quand j’ai compris ça, j’ai rapidement refusé parce que j’écris mes textes, j’ai des choses à raconter. J’ai été mise au placard et s’il était resté à ce poste, j’y serais restée, avec tous les autres projets qu’on n’a pas trop envie de sortir“, disait-elle à Terrafemina.

3/ Elle a avorté dans d’atroces conditions. Prise au piège d’une relation toxique pendant presque deux ans, Barbara Pravi s’est retrouvée enceinte et n’a pas gardé l’enfant. “A 17 ans, j’ai tout connu. La violence conjugale, un avortement dans des conditions terribles… Mais je n’ai pas compris tout de suite que j’étais victime de maltraitance, car je ne cessais de retourner vers cet homme qui m’aimait mal et que je croyais aimer“, disait-elle dans les pages de S, le magazine de Sophie Davant.

4/ Elle a co-écrit une chanson qui a gagné l’Eurovision. Barbara Pravi, qui a pris la suite de Tom Leeb qui ne souhaitait pas retenter sa chance après l’annulation de la précédente édition, est intimement liée au concours. Elle a co-écrit la chanson J’imagine, interprétée par la jeune artiste Valentina et qui a remporté l’édition junior du concours en 2020 !

5/ Elle rêve de faire un duo avec Céline Dion. Et si Barbara Pravi remportait comme sa consoeur québécoise l’Eurovision ? Cela lui permettrait peut-être de taper dans l’oeil de la diva avec qui elle rêve de chanter puisqu’elle donne spontanément son nom quand on lui demande son duo fantasmé. “Mais je ne sais même pas si j’aurais envie de faire un duo avec elle. J’aurais peur que ça casse le mythe“, nuance-t-elle toutefois auprès de United States of Paris.