Bastian Baker : Que devient le chanteur depuis sa participation à Danse avec les stars ?

0
81

Bastian Baker n’était pas destiné à gratter sa guitare et chanter devant des milliers de personnes ses titres entraînants dans sa jeunesse. Fils du hockeyeur suisse Bruno Kaltenbacher, l’avenir du jeune garçon de l’époque semblait tout tracé mais après avoir fait partie d’une équipe, Bastian Baker a voulu la jouer solo et surtout en musique. Repéré par le père producteur d’une amie, le chanteur démarre sa carrière d’artiste en dévoilant en 2011 son tout premier single intitulé Lucky. Le succès est retentissant et ouvre grand les portes du milieu de la musique à Bastian Baker, âgé de seulement 19 ans. Son premier album Tomorrow may not be better est dévoilé la même année en Suisse avant de s’exporter en France quelques mois plus tard. Le public est au rendez-vous. Son premier single figure même dans la playlist de la radio NRJ France.

Grâce à son talent, son charisme et son énergie musicale, Bastian Baker conquiert le public français. À tel point que les programmes phares du petit écran lui font de l’oeil. Outre une prestation applaudie dans Taratata, l’artiste se voit proposer de participer à la troisième saison de Danse avec les stars. Bastian Baker a pour partenaire Katrina Patchett et termine à la septième place de cette édition, remportée par Emmanuel Moire. En parallèle, il dévoile sur Youtube une reprise du titre de Leonard Cohen, Hallelujah. La vidéo est vue par près de 400 000 personnes et la chanson tellement appréciée qu’elle figure sur l’un de ses albums.

Mais depuis cette mise en lumière, Bastian Baker a disparu des radars, en France tout particulièrement. Le Suisse de 30 ans est-il retourné dans l’ombre en abandonnant la musique ? Pas vraiment. C’est même tout le contraire. Le 14 janvier dernier, Bastian Baker a sorti son cinquième album, baptisé Stories of the XXI. Dix ans après la sortie du premier opus, le chanteur a fait du chemin, en toute discrétion. Récompensé par de multiples prix aux quatre coins du monde, dont celui de La Chanson de l’année en Turquie en 2017, Bastian Baker continue de briller et ne semble pas près de s’arrêter. Lui-même l’annonçait récemment dans une interview pour 20 minutes. Dans dix ou vingt ans, il se voit “toujours musicien“, sans se mettre de pression : “Je prends les choses comme elles viennent, jour après jour. Encore plus aujourd’hui avec la pandémie. Là, mon avenir proche, c’est, j’espère, pouvoir foutre le feu aux Docks à Lausanne le 12 mars 2022 lors de mon concert.