Béatrice Dalle sadomasochiste chrétienne : “Je le reconnais et je l’assume”

0
106

Le 23 septembre 2020, Béatrice Dalle a fait son grand retour au cinéma dans le film Lux AEterna, dans lequel elle joue son propre rôle au côté de Charlotte Gainsbourg. L’occasion pour la comédienne de 55 ans d’accorder une nouvelle interview confession à L’Obs, publiée le jour de la sortie dans les salles du dernier film de Gaspar Noé. Un entretien lors duquel elle n’a pas hésité à évoquer ses préférences hors du commun en matière de plaisirs charnels.

À lire aussi

Dans le drame et thriller Lux AEterna, Charlotte Gainsbourg accepte de jouer une sorcière jetée au bûcher pour le premier film réalisé par Béatrice Dalle. “Il n’y a rien de plus sexy qu’un bûcher“, affirme notamment la star révélée dans 37°2 le matin. Une réplique sur laquelle est revenue pour L’Obs, en expliquant qu’elle était particulièrement séduite par l’iconographie de ce long métrage : “La sorcellerie, la chrétienté, c’est tout ce que j’aime réuni dans un film (…). J’associe beaucoup la violence et le sexy, c’est vrai. Je suis sadomasochiste, je le reconnais et je l’assume.”

La chrétienté occupe aujourd’hui une place particulière dans la vie de Béatrice Dalle, qui organise son mariage religieux avec son fiancé, Paul Bichet-Galaup : “Je prépare mon mariage. Ce sera le troisième, mais le premier à l’église !“, avait-elle confié dans Le Monde en mars 2020, soit un mois après ses fiançailles quelque peu ensanglantées. Lorsqu’elle se rend dans une église, la sulfureuse actrice dit fantasmer sur le Christ : “Il n’y a rien de plus érotique que le Christ crucifié (…). C’est sur le Christ de Caravage que je fantasme. Il est tellement beau : quand tu vois ça, t’es obligé d’être chrétien. Il y a une église près de chez moi, rue de Turenne, où le Christ est peint, vivant, torse nu, au plafond. À chaque fois que je passe le voir, j’ai l’impression qu’il me dit ‘Viens…’.” Une expérience mystique comme une autre…