Bebe Rexha arnaquée : son ancien producteur en prison

0
98

L’affaire ne se réglera pas sur le dancefloor. La chanteuse Bebe Rexha, victime des agissements malhonnêtes de son ancien producteur, va finalement pouvoir dormir sur ses deux oreilles. Anthony Evans, a.k.a Devine Evans dans l’industrie musicale, a été condamné à une peine de deux ans de prison fédérale après avoir utilisé sa carte de crédit de manière frauduleuse, de juin 2017 à mars 2018. Le fruit de son butin ? Diverses transactions à titre personnel, des frais liés à son mariage, des billets d’avions et des réservations d’hôtels pour sa famille et lui. Une vraie vie de palace… au frais de la princesse.

À lire aussi

Toutes les preuves étant là contre lui, il a fini par plaider coupable face aux accusations d’usurpation d’identité. Détenteur d’un Grammy Award – qu’il n’a pas volé –, Anthony Evans avait gagné la confiance de nombreux artistes avec lesquels il a travaillé. Au total, il a dépensé plus de 37 000 dollars (soit près de 33 500 euros) au nom de Bebe Rexha : des frais qui ont semblé suspect au manager de la jeune chanteuse, qui a signalé la fraude. Outre sa peine carcérale, Devine Evans devra rembourser la somme très exacte de 34 810 dollars (31 000 euros) à la multinationale financière American Express.

Décidément, Bebe Rexha enchaîne les mésaventures avec les producteurs ! Au mois d’août, la jeune femme de 30 ans expliquait sur les réseaux sociaux que l’un d’entre eux avait refusé toute collaboration… parce qu’elle était “trop vieille”. Je suis une auteure de chansons et je poste des photos sexys sur Instagram. Ce n’est pas ce que les auteures de chansons sont censées faire, particulièrement celles qui ont mon âge, précisait-elle à propos de leur entretien. J’en ai marre qu’on me range dans une case. Je suis fatiguée que les femmes soient étiquetées comme des vieilles sorcières quand elles prennent de l’âge.” Un accrochage certes douloureux… mais, au moins, gratuit.