Ben Affleck : Sa famille responsable de son alcoolisme ?

0
131

Invité sur le plateau de la célèbre émission Good Morning America, Ben Affleck s’est confié à Diane Sawyer sur son alcoolisme. Il a libéré sa parole et maintenant, il ne veut plus reproduire ses erreurs du passé.

À lire aussi

Le passé, justement, c’est là où se nichent les traumatismes. En pleine rémission, l’acteur a eu l’occasion de regarder dans le rétroviseur et de creuser son histoire familiale. Sa grand-mère alcoolique qui s’est suicidée, son père et sa tante, eux-mêmes totalement accros à la bouteille. “Je ne veux vraiment pas que mes enfants paient pour mes péchés. Ou qu’ils aient peur de moi, ce qui est le pire quand on est l’enfant d’un alcoolique”, a-t-il confié à la présentatrice de l’émission.

Il est également revenu sur “l’incident” survenu le soir d’Halloween. Le samedi 26 octobre 2019, Ben Affleck a été aperçu titubant et manquant de tomber, à son arrivée à la soirée d’Halloween d’Unicef Masquerade à l’hôtel La Peer à Los Angeles. Ça arrive, c’était un faux pas. Mais je ne vais pas laisser ça faire tout capoter“, avait-il déclaré à TMZ le lendemain, alors qu’il allait voir son ex Jennifer Garner et leurs enfants.

Le couple, séparé depuis cinq ans, a eu trois enfants ensemble : Violet (14 ans), Seraphina (11 ans) et Samuel (7 ans). Ben Affleck a avoué au New York Times que son divorce était son plus grand regret, conséquence directe de son alcoolisme. “J’ai bu relativement normalement pendant longtemps. Quand mon mariage a commencé à battre de l’aile, j’ai bu de plus en plus. C’était en 2015, 2016. Et le fait de boire, bien sûr, créait plus de problèmes conjugaux.” Et d’ajouter dans Good Morning America : “Je m’asseyais sur le canapé et buvais jusqu’à perdre connaissance.”