Benjamin Castaldi, son mariage avec Flavie Flament : “On n’a pratiquement rien payé”

0
61

Flavie Flament, sur le plateau de Touche pas à mon poste, ce lundi 4 octobre. Le quinquagénaire a épousé en 2002 celle qui deviendra ensuite la maman de son fils Enzo (17 ans). Et les noces entre ces deux immenses stars de la télévision de l’époque a été une véritable aubaine pour la presse people. A Cyril Hanouna, Benjamin Castaldi a expliqué qu’il n’avait presque rien déboursé de sa poche pour la cérémonie, car il a vendu l’exclusivité à un magazine qui n’existe plus aujourd’hui, pour la coquette somme de…900 000 francs (soit environ 140 000 euros) !

“J’ai payé 10%. Mais c’était un très beau mariage : il y avait 500 personnes. Pascal Obispo est venu chanter”, a expliqué Benjamin Castaldi. La raison de cette transaction avec la presse, qui en a choqué plus d’uns sur le plateau, est toute simple. La notoriété du couple étant énorme, ils ont tenté d’acheter leur tranquillité. “Comme on était traqués par tout le monde, on s’est dit ‘on va faire une séance photo claire et nette pour ne pas être emmerdé'”. Malheureusement pour Benjamin Castaldi et Flavie Flament, leur stratagème n’a pas fonctionné.

“Il y avait tout le PAF ! Les grands patrons, toutes les stars de la télévision…”, a rétorqué Valérie Benaim, qui était invitée à la cérémonie, qui s’est déroulée au château de Grousset, dans les Yvelines (77). “Benjamin ne peut pas s’en souvenir mais il y avais les gendarmes qui balisaient la route et avaient fait des déviations, parce qu’il y avait des gens sur le bord de la route, qui essayaient d’apercevoir quelque chose”, a-t-elle déclaré sur le plateau de TPMP. “On avait 90 gardes de sécurité, les gens se planquaient dans les arbres”, a renchérit Benjamin Castaldi, qui a ajouté qu’il avait rencontré Flavie Flament sur le titre On va s’aimer de Gilbert Montagné.

L’animateur télé de 51 ans, qui est désormais heureux en ménage avec Aurore Aleman et papa de 4 garçons (Julien, Simon, Enzo et Gabriel, 24, 21, 17 et 1 ans) n’arrête pas de révéler des anecdotes incroyables. Récemment, il avait raconté ses plus grosses folies financières.