Benoît Magimel : 3 régimes et 5 dents arrachées, décisions extrêmes pour une grosse perte de poids

0
35

La Haine, Cloclo, La French, Carbone… De Son Vivant, dans lequel il incarne un homme condamné trop jeune par la maladie. L’acteur fait des révélations sur les coulisses de la réalisation du film ; pour son rôle, Benoît Magimel a enchaîné plusieurs régimes et s’est fait retirer des dents…

C’est avec le Magazine L’Équipe que Benoît Magimel s’est entretenu, un entretien publié dans le numéro du 27 novembre 2021. Le comédien de 47 ans a raconté le tournage du film De Son Vivant, dont il partage l’affiche avec Catherine Deneuve et pour lequel il a perdu 20 kilos. “Croyez-moi qu’il est plus difficile d’en perdre à 45 ans qu’à 30 ! Face à un tel défi, on devient presque un sportif de haut niveau, explique l’acteur. J’ai dû enchaîner trois régimes successifs car le tournage a été arrêté deux fois, ce qui a été périlleux. Ces trois régimes ont rythmé complètement ma vie : repas, récupération, entraînement. Je passais mon temps à faire mes courses, préparer mes plats, mes encas… Je suis arrivé à perdre ces 25 kilos en trois mois et demi avec l’aide de ma famille car c’était devenu une obsession : toutes mes conversations tournaient autour de ça.

Si je retirais quelques dents sur pivot, ça pourrait être une solution ?

Malheureusement, Benoît Magimel a repris les kilos perdus lors des fêtes de fin d’année 2020. “Et là, on m’annonce que le film reprend en mars ! Me revoilà à 95 kilos. Grosse fatigue morale, s’est souvenu l’interprète du personnage de Benjamin, héros de De son vivant. Je perds une vingtaine de kilos. Fin mai, on m’annonce que le film reprend en août et là, c’est extrêmement compliqué. Je perds une vingtaine de kilos mais il faut que je sois raccord à l’image avec ce qui a été tourné. J’essaie de gratter tout ce que je peux. Je me suis dit que si je retirais quelques dents sur pivot, ça pourrait être une solution ? Cinq dents en moins plus tard, c’était bon. La cryothérapie, en revanche, je vous déconseille, j’ai failli agresser mon médecin tellement c’est douloureux.