Bernadette Chirac “va le mieux possible”, un an après la mort de Jacques

0
69

Inconsolable depuis la mort de son époux le 26 septembre 2019, Bernadette Chirac ne fait depuis plus aucune apparition médiatique. Digne et discrète, l’ancienne première dame de 87 ans semble préférer garder le silence et surmonte son chagrin entourée des siens. À l’occasion du premier anniversaire du décès de Jacques Chirac, c’est leur fille cadette Claude qui a accepté de donner des nouvelles de sa mère dans une interview qui sera diffusée le 26 septembre 2020 à 13 heures sur BFMTV.

À lire aussi

On va vivre ce premier anniversaire en famille

Rassurante, la compagne de Frédéric Salat-Baroux assure d’emblée que “tout va bien“. Dans un rare entretien organisé au musée du quai Branly – Jacques Chirac (inauguré par l’ancien président français en 2006), Claude explique : “Ma mère va le mieux possible et on va vivre ce premier anniversaire en famille, autour d’elle et paisiblement.” Touchée, elle reconnait que ce jour très particulier sera sans doute difficile pour leur famille, mais qu’ils resteront toujours soudés et unis dans la douleur. “Ce moment un peu particulier que tous ceux qui ont vécu des deuils connaissent. Ce premier anniversaire de la mort d’un proche c’est toujours un moment un peu particulier, un peu douloureux, mais ça va” confie-t-elle dans des propos touchants et teintés de tristesse. En ce jour difficile, Bernadette pourra compter sur l’amour et le soutien de sa fille aînée et de son petit-fils Martin (né de l’union entre Thierry Rey et Claude Chirac) dont elle a toujours été très proche.

Etudiants de l’Institut d’études politiques (depuis rebaptisé Sciences-Po), Jacques et Claude se sont rencontrés au début des années 50. Ils se sont mariés en 1956. De leur union sont nées deux filles Laurence (en 1958) puis Claude (en 1962). Le couple a dû faire face à la mort de leur fille aînée décédée en avril 2016 d’une crise cardiaque (et atteinte d’anorexie mentale).