Accueil Pure Télé Bernard de la Villardière intimidé lors de sa rencontre avec sa femme...

Bernard de la Villardière intimidé lors de sa rencontre avec sa femme “trop jolie” pour lui

0
11

On ne présente plus Bernard de la Villardière, journaliste d’investigation et visage phare de M6 depuis de longue années grâce aux émissions Zone interdite et Enquête exclusive. En revanche, on connaît moins Bernard de la Villardière, l’homme marié et papa de quatre enfants (Caroline née en 1987, Marc né en 1988, Rémi né en 1992 et Nicolas né en 1993). Invité du podcast de Télé-Loisirs, Parents d’abord, le présentateur télé a accepté de se livrer plus que d’ordinaire. Il a notamment évoqué sa rencontre fortuite avec sa femme Anne de Savignac. À l’époque, Bernard de la Villardière était encore adolescent et ne pensait pas du tout avoir sa chance.

Je devais avoir 17 ou 18 ans. C’était lors d’une fête à la campagne chez des amis. Je l’ai regardé de loin en me disant : ‘Cette fille, elle est trop jolie pour moi, elle est inaccessible…’“, a-t-il confié. Heureusement pour lui, le destin lui a prouvé qu’il se trompait sur toute la ligne. “Il se trouve que, quelques temps plus tard, je l’ai croisée et on a fait partie d’une même bande de copains. Et puis, un jour, à la faveur d’une fête et d’un slow un peu plus engagé que les précédents, voilà…“, a-t-il ajouté avec pudeur.

Anne de Savignac était donc présente dans sa vie dès les tous débuts, avant même que Bernard de la Villardière ne se destine à une carrière de journaliste. “J’avais 22 ans, je n’étais pas du tout journaliste. J’étais en échec universitaire. J’avais fait une école de commerce dont je m’étais fait virer au bout de deux ans. Je m’étais inscrit en fac de droit pour justement faire du journalisme. Au départ, mes parents ne voulaient pas du tout me financer une école de journalisme car ils ne croyaient pas en ce métier.” En revanche, sa femme a de son côté toujours soutenu son époux dans ses choix. “Elle a toujours eu une confiance absolue en moi“.