Bernard Tapie annoncé mort : sa fille Sophie pousse un coup de gueule

0
82

L’information circule vite à travers les médias, parfois trop vite et avant même que les faits ne se produisent. C’est ce qu’il s’est passé vendredi 28 août 2020. La chaîne L’Équipe a commis une grosse erreur en annonçant… la mort de Bernard Tapie. “Breaking news : Décès de B.Tapie (1943 – 2020) ex-président de l’OM“, ont pu lire les téléspectateurs sur un bandeau diffusé lors de l’émission L’équipe d’Estelle. Problème, l’homme d’affaires de 77 ans atteint d’un double cancer n’a pas encore rendu son dernier souffle.

À lire aussi

Un gros fail qui n’a pas manqué d’indigner les internautes sur Twitter bien que, très rapidement, la chaîne sportive a tenté de réparer son erreur. Elle a même partagé un message d’excuses sur le réseau social dans la foulée. “La chaîne L’Équipe tient à présenter ses excuses à Bernard Tapie et ses proches, ainsi qu’à ses téléspectateurs, pour la diffusion, par erreur, d’une fausse information.”

Mais il était déjà trop tard pour Sophie Tapie. La fille de l’ancien politicien, qui s’est récemment mariée à son chéri Jean-Mathieu Marinetti, a même très mal réagi via sa story Instagram, repartageant le message on ne peut plus clair d’un de ses amis, un certain Didier Pascual. Vous êtes les pires saloperies que le journalisme français ait porté. Et la liste est longue pourtant. Force à la famille du boss“, était-il écrit. Histoire d’en rajouter une couche, celle qui a participé à The Voice en 2013 s’est filmée en train d’offrir un doigt d’honneur.

Il faudra encore attendre

Le principal intéressé, déjà annoncé mort en octobre 2019 par le site Le Monde, a lui aussi assuré qu’il était bien en vie auprès du journal La Provence : “Je ne suis pas au mieux mais ils semblent pressés. Il faudra encore attendre“.

Des réactions à vif compréhensibles étant donné que la famille Tapie est déjà très éprouvée par l’état de santé alarmant du célèbre père. Sous traitement expérimental pour soigner son cancer de l’estomac qui s’est étendu jusqu’à l’oesophage, il souffre d’effets secondaires très violents. Et malgré sa force de vivre, Bernard Tapie le sait, “ce n’est pas un cancer dont on guérit“, comme il le confiait dans les pages de SoirMag. Qu’à cela ne tienne, il est très loin de baisser les bras !