Bernard Tapie, le cancer touche ses poumons : “Pour moi, pas en phase terminale”

0
30

Interviewé pour l’émission Sept à Huit le 24 novembre 2019, Bernard Tapie se livre sur son état de santé, mais aussi sur sa foi. L’homme de 76 ans confie avoir réalisé des examens qui ne sont “pas très bons” : “Là, ce ne sont pas de très bonnes nouvelles. Mais les prochaines seront bonnes ! Pour moi, je ne suis pas dans une phase terminale.” Très pragmatique et optimiste, il poursuit en expliquant que ces résultats sont simplement “logiques“. “Bon, j’ai eu la peau, l’oesophage, l’estomac, la corde vocale… maintenant c’est les poumons. C’est une évolution.

À lire aussi

Il y a deux ans, l’ancien dirigeant de l’Olympique de Marseille annonçait souffrir d’un cancer à l’estomac. Après avoir subi plusieurs chimiothérapies ainsi qu’une intervention chirurgicale en 2018, l’ancien homme d’affaires avait révélé être atteint d’un double cancer de l’oesophage et de l’estomac. Pour autant, l’ancien sportif n’en reste pas moins combatif, fort et digne face à la caméra. Selon lui, cette maladie est l’occasion pour lui de redonner espoir aux personnes qui souffrent d’un cancer en France, comme il l’a récemment mis en exergue avec beaucoup de fougue sur des chaînes d’info après avoir à tort été annoncé mort : “Il faut dire une chose aux cancéreux : la science va tellement vite que la perspective de guérison d’un cancer peut changer en quinze jours.”

Je suis très croyant

L’homme se dévoile également sur sa spiritualité et indique être “très croyant“. Interrogé par la journaliste sur son rapport à l’au-delà, il confie n’avoir “vraiment pas peur de la mort“. “Les perspectives de partir ne sont pas les mêmes, ajoute-t-il, laissant deviner à demi-mot qu’il espère aller au paradis. “Je n’ai pas trop fait de misères dans la vie, j’espère en être récompensé.” Une interview touchante qui laisse transparaître la personnalité et le caractère fort et impétueux de Bernard Tapie.