Bilal Hassani : “On m’a dit qu’arabe et gay, ça ne marcherait pas”

0
164

En mai prochain, Bilal Hassani compte bien faire gagner la France à l’Eurovision, alors que notre pays n’a pas remporté la compétition depuis 1977 ! Le chanteur de 19 ans, qui a une importante fan base et cartonne sur la Toile, tient sa revanche puisqu’on lui avait dit qu’il ne pourrait pas faire carrière en étant homosexuel et arabe.

À lire aussi

Dans mon début d’année 2018, j’étais dans un blues pas possible. J’allais voir les maisons de disques, les managers, mais on m’avait ouvert des portes pour les refermer juste derrière en me disant que j’étais arabe et gay alors ça ne marcherait pas. Il y avait beaucoup de frustration en moi. On me disait : ‘Jolie voix, les compositions sont géniales mais sur la scène on ne peut pas vendre ça’“, a-t-il relaté. Trois ans plus tôt, les téléspectateurs l’avaient découvert dans la deuxième saison de The Voice Kids sur TF1, mais, à l’époque, il n’avait pas encore opté pour les perruques, le maquillage et le look androgyne.

Bilal Hassani, dont le premier album porté par le titre Roi est attendu le 26 avril, ajoute que son changement de look lui a finalement été bénéfique. “Certains me disent que je suis un énorme produit marketing et que ce n’est pas mon talent qui a fait que j’en suis là, je trouve ça assez drôle parce que personne n’a essayé de me vendre avant moi-même. C’est à ce moment-là que je me suis dit que personne ne pourrait me faire à part moi, et c’est là que les perruques sont venues. C’était libérateur et thérapeutique“, ajoute-t-il. Aujourd’hui, il est bien dans sa peau et son succès ne fait que commencer…