Billy Dee Williams (Star Wars) gender fluid ? Pas si vite !

0
160

Je dis il ou elle car je me vois aussi bien comme féminin que masculin“, a déclaré Billy Dee Williams au magazine Esquire. Dans la foulée, son interview a été largement reprise par la presse américaine et l’acteur de 82 ans a été étiqueté comme gender fluid. Étonné et un brin agacé, il a mis les choses au clair.

À lire aussi

Cette fois, c’est auprès de The Undefeated qu’il a pris la parole pour réagir. “Bon, tout d’abord, je me suis posé des questions la nuit dernière. J’étais en mode : ‘Mais nom de Dieu qu’est-ce que ça veut dire gender fluid ?’ C’est un tout nouveau terme. Ce dont je parlais concernait ces hommes qui sont en phase avec leur identité la plus douce. (…) Je ne parlais pas de sexe, je ne parlais pas du fait d’être gay ou hétéro“, a-t-il expliqué pour se justifier. Et l’acteur de se perdre dans une citation alambiquée du psychanalyste Carl G. Jung sur le fait de ressentir une double identité…

Billy Dee Williams, bien connu des fans de Star Wars pour incarner le personnage de Lando Calrissian dans la populaire saga galactique, confond un peu tous les termes (non binaire, queer, gender fluid…) qui sont apparus ces dernières années concernant le genre et les diverses sexualités. On pardonne à l’octogénaire d’avoir du mal à s’y retrouver et de ne pas vouloir d’étiquette particulière.

Dans son interview à Esquire, l’acteur déclarait précisément : “Je dis il ou elle car je me vois aussi bien comme féminin que masculin. Je suis une personne douce. Je n’ai pas peur de montrer cette partie de mon identité. Je n’ai jamais essayé d’être autre chose que moi-même. Je me vois moi-même comme un personnage relativement plein de couleurs qui ne se prend pas, lui ou elle, trop au sérieux.

Ainsi, Billy Dee Williams ne semble pas remettre en question son assignation de genre à la naissance, à savoir celle d’un homme. Ni remettre en question ses préférences sexuelles.