Biopic Grégory Lemarchal : Des scènes “romancées”, ses proches préviennent

0
81

Déjà 13 ans que Grégory Lemarchal nous a quittés. Le 30 avril 2007, le jeune chanteur ressorti vainqueur de la Star Academy trois ans plus tôt, est mort après un long combat contre sa maladie, la mucoviscidose. Ce lundi 7 septembre, TF1 diffuse un film de 92 minutes retraçant son parcours. Pourquoi je vis raconte en grande partie le quotidien du défunt, mais fiction oblige, certains passages sont romancés comme l’assure Karima Charni, ex-camarade de Grégory Lemarchal au château des Vives-Eaux à Dammarie-les-Lys.

À lire aussi

Certains moments ont été éludés, certains moments ont été romancés“, lance la jolie brune qui officie à l’antenne de LCI où elle officie désormais. Et d’évoquer un moment particulier du film : “Il fallait mettre la maladie en avant, ce n’était pas notre cas durant l’émission. Grégory était quelqu’un de très pudique, on a parlé une seule fois de la maladie nous n’en avons jamais reparlé, donc ce que vous allez voir dans le château ce n’est pas très vrai, soyons honnête. C’est inspiré, on ne veut pas qu’il passe pour quelqu’un de plaintif car c’était quelqu’un de très fort.

On voulait qu’il n’y ait pas d’erreur

Autre bémol souligné par l’ancienne chanteuse devenue journaliste : Leslie, la soeur de Grégory Lemarchal, n’apparaît que très peu. “La famille Lemarchal se surnomme elle-même le carré d’as, c’est un quatuor, dans le téléfilm on ne voit qu’un trio, on oublie un peu Leslie qui est aujourd’hui l’une de celles qui tient l’association Grégory Lemarchal“, lance-t-elle. Constat partagé par les parents du défunt Pierre et Laurence Lemarchal. “La relation, très forte, de Leslie avec son frère aurait notamment mérité plus de place“, expliquent-ils au Parisien.

Et ce n’est pas tout : les parents de l’interprète du titre Écris l’histoire ont pris soin d’accompagner la production afin que l’histoire reste fidèle à la réalité. “On voulait qu’il n’y ait pas d’erreur sur les soins, assurent-ils. Il fallait voir la kiné respiratoire, les aérosols, le masque à oxygène, car c’est le quotidien d’un malade de la mucoviscidose.” Pierre Lemarchal s’est alors rendu à cinq reprises sur le tournage. “J’ai voulu rester discret pour ne perturber personne, confie-t-il. J’ai juste insisté sur des détails, par exemple avoir toujours une bouteille d’eau, car ceux qui ont la mucoviscidose ont besoin de s’hydrater.

Rendez-vous dès 21h05 ce lundi 7 septembre 2020 sur TF1 afin de visionner Pourquoi je vis avec Mickaël Lumière dans le rôle de Grégory Lemarchal.

Le 25 septembre prochain, les anciens camarades du chanteur dans Star Academy sortiront un album hommage baptisé Restons amis.