Black M raconte la naissance compliquée de son fils Isaac : “On craignait qu’il ne survive pas”

0
10

La vie n’a pas toujours été un long fleuve tranquille pour Black M. Alors qu’il s’apprêtait à accueillir son deuxième enfant avec sa femme Léa Djadja, le jeune chanteur a vécu la plus grosse peur de son existence. Si Isaac se porte à merveille, et qu’il a 9 ans aujourd’hui, ses premières heures ont effectivement été périlleuses. “Un choc” pour papa et maman, qui pensaient voir apparaître leur aîné, en toute quiétude, dans de meilleures conditions.

Il était trop pressé de retrouver ses parents. Isaac est né le 13 mars 2012 “à six mois de grossesse“. Prématuré, il pesait 900 grammes et a été réanimé plusieurs fois. “Ma femme, Léa, et moi, on craignait qu’il ne survive pas“, se souvient Black M dans les colonnes du magazine Closer. Il a zéro séquelle mais, comme beaucoup de prématurés, il est hypersensible. Quand il est content, il l’est extrêmement, quand il a un petit chagrin, il est profondément triste. Comme il l’exprime avec force, il est d’autant plus touchant et on est très proche de lui.”

Heureusement, cette mésaventure n’a pas découragé Black M ni celle qu’il aime depuis plus de dix ans. Au contraire. Le 20 septembre 2020, les amoureux sont devenus parents, à nouveau, d’une petite Kiki… quitte à ce que Léa Djadja abandonne son posté adoré dans l’émission Incroyables Transformations. “Léa me donne une force invisible, résume l’artiste. Pas besoin de se parler. Elle est là, et ça me donne envie d’y aller ! Elle n’est pas là, et j’ai envie de tout lâcher.”