Connectex avec nous

Boisson énergisante et alcool, un mélange aussi nocif que la cocaïne

Pure Délire

Boisson énergisante et alcool, un mélange aussi nocif que la cocaïne

Plusieurs agences de santé publique à travers le monde ont déjà pointé du doigt cette dangereuse combinaison de boissons qui serait très nocive pour la santé, notamment chez les adolescents : il s’agit du mélange de l’alcool avec des boissons énergisantes…

Dans les clubs et les fêtes bien arrosés , certains mélanges ont la cote. Selon le site scientifique Medical Daily, s’il y a bien un mélange nocif à éviter , c’est bien celui réunissant alcool et boissons énergisantes à l’instar de Red Bull .  Des chercheurs de l’Université Purdue aux États-Unis se sont particulièrement intéressés à ce mélange «explosif» et ont étudié ses conséquences.

Ils ont conclu que ses effets endommageraient les cerveaux des adolescents de la même manière que la cocaïne. Ils affecteraient le cerveau notamment sur le long terme.

red-bull-et-alcool-3

Explications : Les boissons énergisantes contiennent de la caféine. Sauf que la caféine contenue dans une boisson énergisante fait effet beaucoup plus rapidement que celle que l’on trouve dans le café. Résultat ? Les boissons énergisantes pourraient réduire l’effet dépressif de l’alcool tout en prolongeant et en intensifiant son effet excitant.  Elles peuvent aussi poser un sérieux risque pour le cerveau.

Pour parvenir à ces conclusions, l’étude menée sur des souris a permis de dégager des observations plutôt inquiétantes. Les chercheurs ont constaté des effets qui étaient la conséquence de combinaisons de boissons non observées quand les boissons sont consommées individuellement.

Les effets des boissons hautement caféinées et alcoolisées sur les souris auraient donné les mêmes réactions et comportements que sur les souris à qui ont avaient donné de la cocaïne.  Avec une consommation répétée de ce mélange, les souris devenaient plus excitées, comme celles à qui l’on donnait de la cocaïne. Un haut niveau de protéine FosB a également été remarqué. Or, celui-ci conduit à des changements affectant le cerveau sur le long terme, comme on peut le voir chez les consommateurs réguliers de drogues dures telles que la cocaïne  ou la morphine.

Cliquer pour réagir

Liasser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Plus dans Pure Délire

Haut