Brigitte Bardot : Maman dure avec son fils Nicolas, pas “venu au bon moment”…

0
13

Joyeux anniversaire BB ! Ce mardi 28 septembre 2021, vit de longue date dans la quiétude de sa maison du Sud de la France, a accordé un long entretien au journal Le Parisien dans lequel elle balaye tous les sujets, de sa carrière à son engagement pour les animaux en passant par sa vie intime. L’occasion de quelques confidences sur son fils unique.

Brigitte Bardot l’affirme, son combat pour la protection animale est “sa seule raison de vivre“. Et quand le journaliste lui fait remarquer qu’elle n’est pas seule, qu’elle a notamment son mari Bernard d’Ormale mais aussi et surtout son fils Nicolas, la star des films Le Mépris ou Et Dieu créa la femme répond : “J’ai eu un enfant, mais on ne peut pas dire que cet enfant, le pauvre, est venu au bon moment et m’ait apporté ce qui me manquait. Il me manquait beaucoup de soutien, il me manquait des parents, des gens qui m’aident à vivre. Je n’avais pas cela. Du reste, j’ai beaucoup de fois voulu supprimer ma vie parce qu’elle ne me convenait pas.

Les propos durs de Brigitte Bardot – qui a donné naissance à Nicolas en janvier 1960 du temps de son mariage avec Jacques Charrier – ne surprennent pas tellement puisque la célèbre actrice a plusieurs fois eu l’occasion d’évoquer sa maternité vécue comme un cauchemar. “Il n’y avait aucune intimité. C’était terrible. J’ai associé la naissance de mon fils à ce traumatisme. Et c’est Nicolas qui en a porté les conséquences“, disait-elle déjà dans Point de vue en 2020. A l’époque, non seulement elle ne voulait pas spécialement garder le bébé mais en plus de cela elle était au sommet de sa carrière et était traquée comme un animal…

Brigitte Bardot est donc exclusivement au contact des animaux, les siens à Saint-Tropez, mais aussi ceux défendus par sa fondation. Pourtant, l’icône du 7e Art a un large clan ! Son fils, installé en Norvège, a eu deux filles : Anna-Camilla et Théa-Joséphine. “Elles ont deux enfants (…) Je suis arrière-grand-mère d’une descendance qui a la nationalité norvégienne et ne parle pas le français. Les contacts sont difficiles, mais charmants“, ajoutait même Bardot dans Gala l’an dernier.