Brigitte Bardot pessimiste pour ses 86 ans : “Peut-être mon dernier anniversaire”

0
75

Tout le monde n’aime pas célébrer son anniversaire. Pour Brigitte Bardot, cet événement est un mélange de joie et de questionnements. Le 28 septembre 2020, alors qu’elle soufflait ses bougies, la comédienne a pris le temps de rédiger une note manuscrite qui a été diffusée par sa Fondation Bardot sur les réseaux sociaux. “Aujourd’hui j’ai 86 ans ! Je suis éblouie par les milliers de lettres, de messages, de fleurs, de cadeaux que les amis des animaux, mes amis français et étrangers m’ont envoyés, se réjouit-elle comme une enfant. Merci de tout mon coeur !!! Mais j’attends toujours depuis 47 ans que ceux qui nous mènent dans le mur aient un geste pour l’amélioration de la condition animale en France ! C’est peut-être mon dernier anniversaire, depuis le temps que j’attends, je n’ai plus le temps d’attendre.

À lire aussi

En guise d’espoir, Brigitte Bardot a dessiné naïvement une petite fleur pour décorer son courrier. Mais aurait-on entendu sa requête ? Le 29 septembre 2020, les défenseurs des droits des animaux se sont réveillés avec le sourire aux lèvres : la ministre Barbara Pompili a annoncé l’interdiction progressive des bêtes sauvages dans les cirques et les delphinariums et la fermeture des élevages à fourrure d’ici à cinq ans. Une joie, une victoire pour l’actrice, pour les associations et pour Hugo Clément, qui a annoncé la nouvelle ce matin sur les réseaux sociaux. “Ce sera bientôt la fin de l’enfer pour les visons élevés en cage dans des conditions abominables et tués pour leur fourrure, a-t-il précisé. La fin de l’enfer aussi pour les lions, éléphants, dauphins, hippopotames et autres singes exploités.”