Brigitte Bardot : Ses excuses sont loin de faire l’unanimité

0
98

Dans le communiqué, Brigitte Bardot s’excuse d’avoir ciblé tous les Réunionnais mais elle continue d’assumer ses propos insultants en expliquant que ceux qui sont outrés par des mots devraient l’être encore plus par la maltraitance qu’elle dénonce. Elle en est convaincue le tollé médiatique né de sa tribune permet au moins de mettre de la lumière sur ce qu’il se passe selon elle dans ce département français et qu’elle dénonce depuis vingt-quatre ans.

La passionaria des animaux qui milite avec sa célèbre Fondation ne veut pas changer sa ligne de conduite, bien qu’elle ait déjà été plusieurs fois condamnée pour incitation à la haine raciale. Avec sa lettre qui, quelle que soit la finalité de son intention, répand sa violence raciste, elle s’est attiré les foudres des élus de la Réunion. Elle a été condamnée par la ministre des Outre-mer Annick Girardin et a poussé le préfet de l’île à saisir le procureur de la République.