Britney Spears forcée à porter un stérilet, traumatisée elle dénonce son père : “Je pleure tous les jours !”

0
18

La vérité finit toujours par éclater. Dans le cas de Britney Spears, elle a mis treize ans à triompher. Placée sous tutelle en 2008 après de multiples frasques, dont son célèbre rasage de crâne, la chanteuse s’est finalement adressée à la cour supérieure de Los Angeles, sans intermédiaire, le 23 juin 2021. Et le constat n’est pas glorieux. Comme l’affirme le mouvement Free Britney depuis des mois, et comme le laisse penser le documentaire Framing Britney Spears diffusé en avril dernier, l’artiste ne va pas bien. Lors de sa prise de parole d’une trentaine de minutes, elle a affirmé, la voix tremblante et pressée, qu’elle était “traumatisée” et “déprimée“.

Je pleure tous les jours

Si vous la suivez sur les réseaux sociaux, vous savez que Britney Spears ne diffuse que de la bonne humeur. Elle danse, elle rit. Elle avait même affirmé être en paix et vivre un doux quotidien “dans sa belle maison avec ses beaux enfants“. Ce qui n’était pas tout à fait vrai. “J’ai dit au monde que je suis heureuse et que je vais bien mais je suis traumatisée, a-t-elle affirmé, comme l’ont entendu tous ceux qui se sont connectés au flux audio mis en place par la cour supérieure de Los Angeles. Je ne suis pas heureuse, je ne peux pas dormir. Je suis tellement en colère. Je pleure tous les jours.” A plusieurs reprises, la chanteuse avait effectivement demandé à ce que son père, Jamie, ne soit plus son tuteur légal.

On m’empêche d’aller chez le docteur pour enlever mon stérilet !

Son avocat commis d’office, Samuel Ingham, avait déjà affirmé devant le tribunal qu’elle avait “peur” de lui. Britney Spears souhaitait simplement que cette tutelle soit assurée, non pas par Jamie Spears, mais par Jodi Montgomery, la tutrice professionnelle qui cogère son cas. Je veux juste récupérer ma vie, ça fait treize ans et ça suffit” a-t-elle affirmé. Et effectivement, l’artiste de 39 ans n’a plus aucun contrôle sur son quotidien ni sur l’évolution qu’elle aimerait offrir à sa relation avec Sam Asghari. “Je veux être capable de me marier ou d’avoir un bébé, a-t-elle relevé. Ce n’est pas le cas avec la tutelle. J’ai un stérilet donc je ne peux pas tomber enceinte. Je veux enlever ce stérilet et essayer d’avoir un autre bébé mais on m’empêche d’aller chez le docteur pour le faire retirer parce qu’on ne veut pas que j’ai un enfant. Je suis fatiguée de me sentir seule. Je mérite les mêmes droits que n’importe qui. Je mérite d’avoir une vie.

Sur les réseaux sociaux, son compagnon s’est clairement affiché avec un T-shirt Free Britney. Le couple pourra-t-il aller jusqu’au bout de ses ambitions ? Britney Spears retrouvera-t-elle un semblant de liberté ? Face à une telle détresse, la juge a indiqué que le recours de la chanteuse serait examiné à une date ultérieure…