Britney Spears insultée de “grosse” et de “p*te” par son père : une proche détaille l’enfer vécu par la chanteuse

0
15

Le traitement intolérable que Jamie Spears fait subir à sa fille se révèle de jour en jour. Alors que Britney Spears a vidé son sac – pour l’heure en vain – le 23 juin 2021 devant la cour suprême de Los Angeles, une amie proche de la famille vient d’ajouter sa pierre à l’édifice… déjà peu édifiant. Comme elle l’a expliqué samedi 3 juillet au New Yorker, Jacqueline Butcher a assisté à plusieurs scènes d’une violence inouïe alors que la jeune femme était en train d’enregistrer deux épisodes de la troisième saison de la série How I Met Your Mother.

Papa va te faire faire un régime et te prendre un coach sportif pour que tu retrouves ta silhouette

Britney Spears sortait à peine d’un établissement de santé mentale au moment des faits. Jamie lui a dit : ‘Mon bébé’, se souvient Jacqueline Butcher. J’ai cru qu’il allait lui dire qu’il l’aimait mais qu’elle avait besoin d’aide. Mais il lui a dit : ‘Tu es grosse. Papa va te faire faire un régime et te prendre un coach sportif pour que tu retrouves ta silhouette. Tu vois cette télé ? Tu sais ce qu’ils vont dire dans huit semaines ? Ce sera ton visage là-dessus et tout le monde dira que tu es de retour.” Dans cette lancée infernale, Jamie Spears aurait aussi, devant témoin, traité l’artiste de “p*te” et de “mauvaise mère” en lui postillonnant dessus. Rien d’étonnant, hélas, puisqu’il l’empêche de se rendre chez le docteur afin qu’elle garde son stérilet de force et qu’elle ne puisse pas agrandir la famille.

Lynn Spears, la mère de Britney Spears, complice ?

Maman de deux garçons, Sean Preston (15 ans) et Jayden James (14 ans), Britney Spears aurait reçu de nombreuses menaces dans le cadre familial. Elle aurait été dans l’obligation de suivre les directives de son père pour obtenir l’autorisation de voir ses deux fils. Sa propre mère, Lynn Spears, ne serait pas intervenue contre Jamie Spears… bien au contraire. “Elle lui disait juste d’obéir à son père pour qu’il la laisse sortir.” Effrayée par son père et tuteur légal, Britney a supplié la juge californienne Brenda Penny de la libérer de ce joug insupportable le 23 juin dernier.Je tiens à vous dire que je suis très sensible à tout ce que vous venez de me dire, à ce que vous ressentez et je sais que vous avez eu besoin de beaucoup de courage pour vous exprimer aujourd’hui” déclarait la femme de loi le jour-même. La demande de l’artiste a, pourtant, été rejetée quelques heures plus tard…