Cameron Diaz, maman gaga : joyeuses confidences sur sa fille Raddix

0
1408

En tout début d’année 2020, Cameron Diaz et son mari Benji Madden sont devenus parents pour la première fois. En toute discrétion, le couple a accueilli une petite Raddix (6 mois), qui les comble aujourd’hui de bonheur. De passage dans le Tonight Show de Jimmy Fallon, le 23 juillet, pour promouvoir sa nouvelle marque de vin Avaline, l’actrice américaine s’est laissée aller à quelques confidences sur ce nouveau rôle de maman.

À lire aussi

En visioconférence depuis sa demeure de Los Angeles, la star de 47 ans l’assure, le confinement avec son nouveau-né était “un rêve” : “Ça passe si vite (…). Littéralement, chaque jour, il y a des progrès, ce n’est plus le même bébé que la veille, a confié l’actrice de Mary à tout prix. Mais c’est si gratifiant de pouvoir être témoin de cette évolution, d’en faire partie et d’aider, simplement la laisser être elle-même, c’est juste incroyable. C’est la meilleure chose qui nous soit jamais arrivée, à Benj et moi. Nous sommes si heureux.”

Avec un papa musicien, sans surprise, la musique occupe une place de choix dans cette nouvelle vie de famille à trois. “Quand on roule en voiture, Benj met de la musique afro-cubaine, et elle est dans son siège auto et ses petites jambes s’agitent. Je me dis ‘Ouais, ça, c’est ma fille’.” Le guitariste du groupe Good Charlotte met également ses talents d’auteur-compositeur à profit, en écrivant des chansons inspirées par son nouveau rôle de père : “Il en a une douzaine maintenant. Elles sont incroyables, a commenté Cameron Diaz, avec un large sourire aux lèvres. C’est ce que je chante toute la journée dans ma tête, ses chansons pour elle, parce qu’elle adore ça. Elle regarde son père et elle l’aime juste tellement. Mon coeur est à deux doigts d’exploser.”

Pour autant, les jeunes parents n’échappent pas aux chansons pour enfants entêtantes : “Nous avons Baby Shark en boucle, la chanson d’Elmo, nous passons Sesame street… C’est fou. Nous ne faisons que danser ici. Ce que je ne comprends pas, c’est qu’on disait ‘Je ne jouerai jamais cette musique pour mon enfant’. Mais quand tu vois leur réaction, ils sont si réceptifs. C’est comme si elle changeait.”