Camille Lellouche brouillée avec son père pendant 7 ans : “Il a tout loupé et moi aussi”

0
17

Camille Lellouche est connue pour son humour et ses talents de mélomane. Celle qui s’est fait connaître grâce à de courtes vidéos drôles sur Instagram et YouTube, avant d’intégrer The Voice en 2015, n’a pas toujours eu une vie facile. Dans le documentaire Camille Lellouche : authentique, diffusé le 19 novembre sur Canal+ à 22h40, l’interprète de Fumette affirme avoir coupé les ponts avec son père. Une relation compliquée sur laquelle elle s’est épanchée sans filtre.

“Mon plus grand regret, et le sien, c’est notre incompréhension. On ne se comprend pas. On s’aime très fort et on a une pudeur qui est assez liée à notre culture. Il a quand même une fierté et un ego très mal placés”, raconte la jolie brune dans le long-métrage. “J’ai dit à mon père d’aller se faire voir. On ne s’est pas parlé pendant 7 ans. C’est énorme. Il a tout loupé mais moi aussi”, regrette-t-elle. Malgré la colère, la chanteuse et son papa ont trouvé la force de se réconcilier et mettre leurs différends de côté. En effet, le père de l’artiste apparaît face caméra dans le documentaire et explique à quel point il est fier de sa fille !

Dans ce même programme, qui sera suivi du spectacle de l’humoriste, Camille Lellouche revient sur la relation toxique dont elle a été victime dans sa jeunesse. “A 19 ans, j’ai confiance en moi, je me sens belle. Je me sentais intelligente. Et je rencontre cette personne (…) C’est au bout de trois mois que c’est parti en cacahuète“, déclare la comédienne de 35 ans qui, après une grosse dispute, se fait frapper sans raison. J’étais en vexation ultime. Je suis sortie pour ne pas pleurer devant lui pendant 10 ou 15 minutes. Quand je reviens, j’entends : ‘Elle est où cette pute ?’. Il me met une gifle. Mais c’est tellement absurde, c’est un choc. Je lui dis : ‘Toi tu me tapes ? ‘Toi tu me tapes ?’ (…) C’est terminé, tu n’entendras plus jamais parler de moi. Tu me dégoûtes'”.

Malheureusement, la jolie brune ne quitte pas son compagnon violent après ce drame.Ils ont tous la même technique : il m’embrasse les pieds, il pleure, il s’effondre, il me fait des lettres d’amour… Il me dit que ça ne lui est jamais arrivé. Sauf que les coups continuent de pleuvoir (…) Au bout d’un moment, tu n’as plus de force. Tu te fais battre, on t’humilie. J’avais envie de vomir 7 jour sur 7″.

Aujourd’hui, la trentenaire s’affiche célibataire, libre et épanouie. Une belle revanche sur la vie !