Canada : José Bové pourra finalement rester 7 jours

0
799

José Bové pourra finalement demeurer au Canada.

Le député européen et militant écologiste a appris grâce à un appel téléphonique de l’Agence des services frontaliers, mercredi, qu’il y avait eu un «revirement de situation» et qu’il aurait droit à un permis de séjour d’une durée de sept jours.

C’est en souriant, l’air soulagé, que M. Bové a partagé la nouvelle aux journalistes.

Bien que son permis de séjour soit valide pour sept jours, M. Bové quittera le pays ce samedi. Il sera à Montréal mercredi et jeudi, puis se dirigera vers Saint-Jean, Terre-Neuve-et-Labrador, où il restera jusqu’à samedi. Il quittera le pays samedi, depuis Terre-Neuve.

José Bové était venu au Canada pour participer à des événements visant à dénoncer l’accord de libre-échange conclu entre le Canada et l’Union européenne.

Mercredi, il s’était dit scandalisé par le traitement qui lui avait été réservé mardi par des agents de l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) à son arrivée à l’aéroport.

Des agents lui auraient dit qu’il était persona non grata au Canada pour avoir participé au démantèlement d’un restaurant en construction, en France, il y a 17 ans.

On lui aurait dit que les gestes qu’il avait alors posés, qui lui ont valu de l’emprisonnement, constituaient un crime au Canada et qu’il ne pouvait donc être admis au pays.

Source : La Presse Canadienne

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.