Cancer d’Agathe Auproux – sa maladie révélée : “Je me sens mieux…”

0
149

Le 11 mars dernier, Agathe Auproux révélait sur Instagram qu’elle était atteinte d’un cancer, un lymphome pour être très précis. Une annonce qui a beaucoup ému le public et les membres des émissions Touche pas à mon poste et Balance ton post (C8) dans lesquelles la jolie brune de 27 ans s’est fait connaître.

Jeudi 14 mars, alors qu’elle participait à un nouveau numéro de Balance ton post, Agathe Auproux a été interrogée par Cyril Hanouna sur son ressenti après cette semaine très particulière pour elle. La chroniqueuse a réagi : “Je me sens mieux dans ma vie de tous les jours. Par exemple, je ne mettais plus que des cols très haut parce que j’avais absolument peur qu’on voit un petit bout de ce fameux cathéter et là, maintenant, je peux sortir avec des T-shirts tout à fait simples. Si on l’aperçoit, c’est pas très grave. Je peux sortir avec les cheveux dans un état… C’est pas très grave. Je vis beaucoup plus sereinement avec la maladie. Je l’ai complètement acceptée, donc je suis dans une démarche beaucoup plus honnête.”

Et la belle brune de poursuivre : “Surtout, ce qui m’a fait un bien fou et ce à quoi je ne m’attendais pas vraiment, c’est ce flot de réactions, de messages, de gens qui m’expliquaient être dans des cas similaires. (…) Comme je l’ai dit sur Instagram, je ne le vis pas comme une fatalité, je n’étais pas dans un discours larmoyant, je n’essayais de faire pleurer personne parce que vraiment je vais bien, je le vis le mieux possible et ça n’atteint pas mon esprit et mon énergie. Je suis toujours la même.”

Pour rappel, après avoir révélé qu’elle suivait une chimiothérapie depuis décembre, Agathe Auproux avait écrit en début de semaine en légende d’une série de photos la montrant à l’hôpital : “Je suis souvent à l’hôpital, je suis très fatiguée, je perds mes cheveux, j’ai un cathéter que je déteste placer sous ma peau. Mais tout va bien. Tout va bien. Je me repose. Je ne vais pas mourir. Je réponds très bien au traitement. J’avais juste besoin d’arrêter de mentir, ou tout du moins d’arrêter de faire semblant ici devant vous tous les jours. Je fais un métier d’image et je pensais que ce serait plus facile de garder tout ça pour moi. C’était finalement devenu complètement schizophrénique et oppressant. C’est plus sain de l’assumer. Ça me soulage.”

Courage Agathe !

Plus d’informations sur le lymphome et les moyens de soutenir les malades en cliquant sur le site France Lymphome Espoir.