Capucine Anav victime de violences avant Victor : son couple avec un pervers narcissique l’a détruite

0
69

Après près de deux ans d’amour, en route vers le mariage ! La demande a été faite par le charmant blond dans un cadre idyllique lors de vacances romantiques aux Maldives puis annoncée en photo sur les réseaux sociaux le jour de la Saint-Valentin, le 14 février 2022. Si aujourd’hui la comédienne star de la pièce de théâtre Le Switch file le parfait amour avec son beau compagnon, elle a par la passé vécu une relation toxique avec un ex. En interview pour Paris Match, elle se livre.

Victor m’a montré que l’amour pouvait être sain, heureux. Mieux, ça doit l’être. Pour la première fois de ma vie, j’arrive à me projeter avec quelqu’un. Il m’a vraiment sauvée, confie-t-elle les larmes aux yeux. Avant lui, j’ai vécu une relation très toxique, où j’étais sous emprise. Cela m’a clairement détruite. Il y avait tant de noirceur… Pour moi, l’amour rimait avec souffrance.” À la question de savoir si elle a été victime de violences physiques et émotionnelles, Capucine Anav répond par l’affirmative.

Sans toutefois donner l’identité de cet ex-compagnon qui lui a fait vivre l’enfer, la jolie brunette de 30 ans raconte son calvaire. “Il y avait de tout et également des humiliations, du rabaissement au quotidien. Ce n’est pas quelque chose que j’arrive encore à évoquer facilement. Ce que je sais, c’est que je devais me sortir de cette relation, je devais en échapper à tout prix, se souvient-elle. J’ai vécu des choses que je n’arrive toujours pas à comprendre avec le recul. On se pose des questions, on culpabilise. ‘Comment ai-je fait pour tomber dans un tel piège ?’ Mais le schéma du pervers narcissique est bien ficelé, rodé. On y retourne car on pense qu’il y a de l’amour, ce qui est un leurre.

Elle qui a trouvé l’amour dans les bras de Victor après avoir quitté Alain-Fabien Delon explique en avoir aujourd’hui fait le deuil. “Et je sais que j’en suis ‘soignée’ car je ne ressens aucune rancune. Je n’en veux pas à la personne car ce comportement malsain est une maladie. Cette expérience m’a fait passer à côté de beaucoup de belles choses. Mais je ne regrette rien“, conclut-elle. Et puis, surtout, elle se concentre désormais sur sa vie de future mariée – l’union étant prévue pour 2023 – et peut-être même de future maman !