Carla Bruni en manque de son fils Aurélien : son rituel “pathétique” à la maison

0
430

Lundi 21 septembre 2020, Carla Bruni était l’invitée de Quotidien, afin d’évoquer la sortie prochaine de son nouvel album éponyme. Après le succès des singles Quelque chose et Un grand amour, Yann Barthès a évoqué l’existence d’une chanson de cet opus, entièrement en français. “Dans l’album, il y a une chanson qui s’appelle La Chambre vide. C’est une chanson sur le départ d’un enfant du domicile familial. Il est parti, votre fils ?“, a questionné l’animateur à propos du jeune Aurélien (19 ans), né de sa relation passée avec Raphaël Enthoven.

À lire aussi

Il est parti. Puis là toutes les facs ont fermé, donc il est revenu”, a répondu l’ancienne première dame. “C’est vrai que, quand il n’est pas là, vous allez dans sa chambre pour respirer un peu son odeur ?“, a poursuivi l’animateur, qui semble ici citer ce titre. “Ça fait pathétique un peu, a-t-elle rigolé. Non, en fait, moi, je suis très heureuse qu’il soit parti. Et je suis très heureuse que mon fils soit grand. Il me semble que c’est ça, la justesse de la vie. Mais il m’est arrivé de retourner dans sa chambre l’année dernière et de me dire : ‘Mais enfin, c’est pas possible.’

Vous avez eu les larmes aux yeux ?“, a interrogé Yann Barthès. “Non, mais j’ai fait la chanson“, a répondu Carla Bruni-Sarkozy. Mais pas dans la chambre “puisque le piano est au salon”. “Je suis allée dans sa chambre et j’ai senti, pas tant son départ, mais le départ de toute la vie quoi, de l’existence. On ne s’en rend pas compte. C’est en les voyant qu’on voit le temps passer“, a développé l’épouse de Nicolas Sarkozy, qui a ensuite évoqué les nombreuses craintes qu’elle a eues lorsqu’elle était première dame. La plus grande ? Que son homme soit tué !

Aurélien est aujourd’hui un grand garçon, qui fait de grandes études. L’année dernière, il était inscrit à Sciences-Po Paris. Le 18 septembre dernier, l’institution annonçait la fermeture de ses portes après avoir détecté une quarantaine de cas positifs à la Covid-19. Actuellement, Aurélien est revenu auprès de sa maman et suit ses cours à distance, avec des conférences sur Zoom et en replay. L’occasion pour l’étudiant d’imprégner encore un peu plus son odeur dans sa chambre.