Carole Bouquet éloignée de ses fils : “On se voit beaucoup moins qu’avant”

0
42

La comédienne Carole Bouquet, se produira bientôt sur les planches dans la pièce Bérénice de Racine. Celle qui s’est illustrée dans la série En thérapie était interviewée par Elle dans le numéro du jeudi 24 mars. L’occasion pour la star de s’exprimer sur sa vie de maman, sa vision de l’amour et son vécu, elle qui ne fait pas de son âge un tabou.

Après avoir abordé les sujets liés à sa carrière, la comédienne a été interrogée sur la capacité à concilier travail et vie personnelle. Aussi, Carole Bouquet, 64 ans, s’est montrée catégorique : “Si j’ai réussi quelque chose, c’est cela. Vivre le paradoxe d’avoir des enfants, des maris, des maisons, et une vie de liberté. Il faut dire que, par la passé, j’amenais mes fils, Dimitri (marié aujourd’hui avec Charlotte Casiraghi) et Louis, partout avec moi. Ce n’était en rien une contrainte, j’ai eu tellement de plaisir à être sans cesse avec eux.” Depuis, les enfants de l’actrice ont pris leur envole, ce que cette dernière ne dramatise pas. “Ils ne vivent plus sous mon toit, heureusement, nous ne sommes plus au 19eme siècle ! Ils ont leurs propres enfants, leur vie de famille, on se voit beaucoup moins qu’avant, ce qui est tout à fait normal. Disons que, désormais, j’ai plutôt des rendez-vous avec les petits-enfants” confiait-elle.

Lorsqu’on l’interroge sur l’évolution de sa vision de l’amour avec le temps, Carole Bouquet confie qu’elle aime “différemment. Avec la passion, on est ligotée, emprisonnée par un amour immense, jusqu’à retrouver, un jour, sa liberté. Quand on aime follement, on renonce un peu à soi. Et ce sont encore souvent les femmes qui vivent ce renoncement. Comme dans Bérénice, dont c’est le thème principal. Heureusement, l’époque change, les jeunes femmes se sacrifient moins pour le bon plaisir des hommes.” Sur un ton plus léger la comédienne a conclu : “Je crois beaucoup en l’amour mais aussi en l’humour, le rire, les gens drôles. C’est fou le bonheur que cela procure.”