Carole Bouquet n’est “pas faite pour vivre seule” : confidences

0
106

Dans les pages de Gala, dont elle faisait la couverture le 17 septembre dernier, Carole Bouquet s’est livrée sans retenue sur sa vie privée. L’actrice de Grand Hôtel, diffusé le jeudi 24 septembre 2020 sur TF1, a avoué qu’elle était complètement incapable de vivre seule. “Disons-le, je n’ai jamais vécu seule ! Je suis extrêmement indépendante, c’est vrai, et je le revendique un peu trop, ce qui agace souvent les hommes, mais je ne suis pas tellement faite pour vivre seule”, explique la comédienne, qui aime surtout s’entourer de sa famille.

À lire aussi

“J’aime être entourée d’enfants, d’amis, de ma filleule Daphnée et des siens que je ne vois pas assez parce qu’ils vivent à Londres… C’est pour ça que je souffre un peu en ce moment”, poursuit Carole Bouquet, au sujet de la fille de sa meilleure amie, la scénariste Telsche Boorman.

Pour Carole Bouquet, c’est très clair, l’être humain n’a pas été pensé pour se confiner seul des mois durant. “Et je ne suis pas la seule, je pense, à trouver que naître seul et mourir seul n’est pas ce que l’on a inventé de tellement bien cet hiver. Voilà. Je comprends la peur, je comprends et respecte les consignes de prudence, mais c’est violent. Et je n’aime pas le monde dans lequel vivent en ce moment mes enfants et mes petits-enfants”, développe l’égérie Chanel, qui dresse un bien triste portrait du monde actuel.

Ma génération a connu l’insouciance, on croyait que la paix gagnerait tous les pays, on entendait les voix de Lucie Aubrac, de Stéphane Hessel pour qui l’Europe avait un sens, les procès de Nuremberg étaient faits pour dire ‘plus jamais ça’, on portait le rêve d’un monde meilleur… Là, je ne vois pas beaucoup d’espace pour rêver“, déplore-t-elle, toujours dans les pages de Gala.

Alors, Carole Bouquet essaie de profiter au maximum de ses petits-enfants, qui lui rappellent tant de souvenirs avec ses propres fils, Dimitri Rassam (mari de Charlotte Casiraghi) et Louis. “J’ai adoré la petite enfance de mes enfants. J’ai adoré regarder le monde à travers leurs yeux. Et quand je joue avec mes petits-enfants, je retrouve cette sensation. Le temps s’arrête”, sourit la comédienne de 63 ans.

Retrouvez l’interview de Carole Bouquet en intégralité dans Gala, daté du 17 septembre 2020.