Accueil Pure Télé Caroline Margeridon : Des “p**es”, de la drogue, des armes chez elle…...

Caroline Margeridon : Des “p**es”, de la drogue, des armes chez elle… Sa grosse frayeur à cause de son fils

0
11

Le 4 novembre 2021, Caroline Margeridon a sorti son livre Libre (aux éditions Plon). Depuis quelques semaines, l’acheteuse accorde donc de nombreuses interviews et la dernière en date est dans le magazine Voici (édition du 26 novembre). L’occasion d’en apprendre plus sur son train de vie luxueux notamment.

Caroline Margeridon a vécu une vie de château et ne le cache pas. Elle a déjà eu “plus de vingt employés de maison“. “Jusqu’à ce que ma manucure m’apprenne que mon mari m’avait trompée avec la moitié de la terre. Mes enfants ne marchaient pas encore“, a-t-elle précisé. Très décomplexée en ce qui concerne l’argent, la grande amie de Sophie Davant arrive devant France Télévisions en Porsche ou avec ses 4 x 4. Elle porte “des montres pas possibles” ou encore de beaux bijoux. “Quand j’étais petite, on n’avait pas le droit de prendre les transports en commun, on allait à l’école en taxi ou alors notre mère nous emmenait en Jaguar“, a confié la charmante blonde.

Mais sa vie, Caroline Margeridon ne l’a pas volée. Depuis l’âge de 12 ans, elle travaille grâce à la carte d’identité de sa soeur. “J’ai été opérée deux fois du dos parce que j’ai porté des meubles toute ma vie. Alors, celui qui me dit ‘connasse, t’as vu ta bagnole’, je lui réponds ‘je t’emmerde !’. Un jour, je vais m’en prendre une, c’est sûr. (Rires)“, a-t-elle poursuivi. Elle se fait en effet régulièrement insulter mais n’en a que faire.

Une maman particulière

Ce qui compte le plus pour elle, ce sont ses enfants Victoire et Alexandre (23 et 24 ans, fruit de ses amours passées avec le jockey Gérald Mossé, dont elle s’est séparée quand ils avaient 1 an). La jolie brune a “un QI chiant” comme l’a confié sa maman. Nombreux sont les professeurs à avoir souhaité qu’elle saute des classes, de quoi l’énerver. Et elle a expliqué que son fils évoluait dans le milieu du hip-hop. “Avec ses copains rappeurs, à la maison, c’est n’importe quoi ! Un jour, j’ai vu des putes, des armes et un énorme tas de poudre. En fait c’était de la farine, ils tournaient un clip“, a déclaré Caroline Margeridon qui a eu une belle frayeur ce jour-là.

Elle ne le cache pas, elle a eu une “drôle d’éducation les concernant“. “Ils ont eu un portable à 4 ans” ainsi qu’une voiture et une Rolex à l’âge de 16 ans. Et elle leur a fait des “trucs horribles“, comme casser la Playstation d’Alexandre ou enlever la porte de la chambre de sa fille afin de la surveiller. Sans oublier les “pipi-tests” détecteurs de drogue. “Oui, de 11 à 16 ans, en arrivant à la maison, ils devaient pisser dans un saladier devant moi. Je serais encore capable de le faire tellement la drogue m’angoisse !“, a-t-elle conclu.