Caroline Margeridon, ses seins refaits pendant l’été : “Je n’avais rien à faire”

0
92

Caroline Margeridon n’a aucun tabou. Qu’il s’agisse d’évoquer sa vie personnelle, ses relations parfois tendues avec ses collègues d’Affaire conclue ou encore son commerce fructueux, la brocanteuse n’a peur de rien. Elle l’a une nouvelle fois prouvé sur le plateau de L’Instant De Luxe sur Non Stop People.

À lire aussi

Au cours de son entretien, Caroline Margeridon a répondu à la question qui turlupine bon nombre d’internautes : a-t-elle eu recours à la chirurgie esthétique ? Et la réponse est un grand “oui”. Elle ne s’en est d’ailleurs jamais cachée, allant jusqu’à souvent faire preuve d’autodérision, même à la télé. “Il y a eu un gros budget restauration“, avait carrément lancé, taquin, Julien Cohen lors d’un numéro d’Affaire conclue (France 2). “On va régler le problème direct !, a-t-elle donc déclaré de but en blanc auprès de Jordan Deluxe. J’ai attaqué le Botox, je devais avoir environ 35 ans“. Une méthode bien connue et très populaire dont elle ne se lasse pas. “C’est le pied !“, assure-t-elle d’ailleurs. Et d’expliquer : “Il faut en faire en moyenne une fois tous les ans, et ça ne fait pas mal. À part moi qui hurle à la mort parce que j’ai peur des aiguilles.

Une petite lubie

Mais ses nombreux followers ont noté qu’elle avait craqué pour une autre prestation durant l’été. Caroline Margeridon explique alors : “Maintenant je le dis, pendant les vacances, comme je me suis amusée à faire pas mal de vidéos un peu ‘privées‘, les gens se sont rendu compte que j’avais un décolleté plutôt chouette… Eh bien, j’ai refait mes seins“, avoue-t-elle. Une opération qu’elle assume fièrement. “Je n’en ai rien à faire de le dire. Vous savez, le nombre de nanas qui disent qu’elles n’ont rien fait et qui ont une bouche de mérou et le trou des fesses au milieu du dos…

Si elle estime avoir eu “du pot au niveau du physique“, Caroline Margeridon avait toutefois quelques complexes quand elle était plus jeune. “Quand j’étais enfant, on m’appelait Jane Birkin : j’étais plate de chez plate“, révèle-t-elle. C’est grâce à ses deux grossesses qu’elle a vu son corps changer pour le meilleur à ses yeux. Et au cours de l’été, se sentant suffisamment mûre pour sauter le pas d’une augmentation mammaire, elle l’a fait. “J’avais deux, trois jours où je n’avais rien à faire et j’ai appelé l’un de mes meilleurs amis, que je connais depuis plus de trente ans. Et je lui ai dit : ‘Tu n’as rien à faire ? Tu ne veux pas me refaire les doudounes ?‘ Voilà, c’était une petite lubie. Ça n’a pas changé grand-chose à ma morphologie, mais au moins, quand il fait chaud, plus de soutif ! Ça, c’est chouette !“, se réjouit-elle désormais. Pour conclure, Caroline Margeridon défend celles et ceux qui voudraient comme elle avoir recours à la chirurgie esthétique. “Vivons avec notre temps !