Connectex avec nous

Catalogne: 38 personnes blessées par des charges policières

Pure Info

Catalogne: 38 personnes blessées par des charges policières

Les services d’urgence de Catalogne ont annoncé dimanche avoir soigné 38 personnes blessées dans des interventions de la police pour empêcher la tenue d’un référendum d’autodétermination interdit.

“Sur le total des blessés, 35 l’ont été légèrement, trois plus gravement. Neuf d’entre eux ont dû être transportés vers un centre médical. Il s’agit essentiellement de contusions, de vertiges et d’attaques de panique”, ont précisé les services dans deux tweets successifs.

La police a tiré des balles en caoutchouc à Barcelone lors d’une charge contre des manifestants qui voulaient voter pour le référendum interdit par l’Etat espagnol, ont affirmé des témoins.

Jon Marauri, originaire du Pays Basque, a montré à l’AFP une de ces balles recueillies après une charge de police contre des centaines de manifestants qui leur barraient la route après que les policiers eurent saisi des urnes dans un bureau de vote. David Pujol, un manifestant de 37 ans, a montré à l’AFP une blessure à la jambe provoquée par une balle en caoutchouc. De nombreux autres manifestants ont rapporté ces tirs de balles en caoutchouc.

Le président de l’exécutif catalan Carles Puigdemont a dénoncé dimanche la “violence injustifiée” dont a fait usage la police nationale à Barcelone pour disperser des manifestants qui voulaient voter dans un referendum interdit par l’Etat.

“L’usage injustifié de la violence, irrationnel et irresponsable, de la part de l’Etat espagnol, n’arrête pas la volonté des Catalans”, a-t-il déclaré à des journalistes en évoquant “coups de matraque, balles en caoutchouc et agressions indiscriminées” contre des personnes qui manifestaient “pacifiquement”.

AFP

Plus dans Pure Info

Haut