Catherine Laborde malade : “J’ai peur d’être un poids pour ma famille”

0
97

Ce vendredi 8 mai 2020 est un grand jour pour Catherine Laborde : l’ancienne présentatrice météo de TF1 fête ses 69 ans, l’occasion pour Télé Loisirs de prendre de ses nouvelles.

À lire aussi

Atteinte de la maladie de Parkinson et de démence à corps de Lewy (une maladie neurodégénérative empruntant certains symptômes à celle d’Alzheimer), l’ex-figure populaire du petit écran a assuré qu’au moment de l’interview, elle allait bien. “Chaque jour est différent, ce sont les montagnes russes. Il y a des jours avec et des jours sans. Certains jours sont vraiment difficiles puis, de manière totalement inattendue, je vais me sentir merveilleusement bien le lendemain. (…) Quand je vais mal, je m’accroche en pensant à ces jours de plaisir qui vont arriver“, a-t-elle toutefois précisé.

La maladie de Parkinson pouvant entraîner de graves troubles de la mobilité, la soeur de Françoise Laborde doit, en plus de prendre un “médicament très efficace“, faire de la gymnastique avec un peu d’aide. Ses filles Gabrielle (née en 1987) et Pia (née en 1990) la forcent également à faire un peu de marche. “Il y a quelques mois, je pouvais me promener seule. Aujourd’hui, je le pourrais encore, mais j’ai trop peur de tomber, la rue est un milieu hostile pour moi. Mais je me bats, je ne renonce pas“, a-t-elle assuré. La maladie à corps de Lewy peut quant à elle avoir des effets sur la mémoire. Pour combattre cela, Catherine Laborde voit un orthophoniste qui l’aide à “travailler la mémoire immédiate et lointaine“. Des séances qui l’aident beaucoup.

Je m’appuie énormément sur mes deux filles et mon mari

Catherine Laborde peut également compter sur le soutien sans faille de son mari Thomas Stern et celui de ses filles : “Je m’appuie énormément sur mes deux filles et mon mari, je ne me rends parfois pas compte à quel point ça peut peser. J’ai peur d’être un poids pour eux, c’est terrible. (…) S’il y en a un que je ne ménage pas, c’est mon mari. Mais c’est normal, car, lui, il m’a choisie, à la différence de mes filles, qui n’ont rien demandé ! (Elle rit).” Elle profite du confinement pour travailler sur un projet de livre avec son époux. “C’est un dialogue entre un homme et une femme qui est gangrenée par la maladie“, a-t-elle révélé.

Si la télévision ne lui manque “pas vraiment“, Catherine Laborde espère secrètement remonter un jour sur scène. “La dernière fois que je suis montée sur scène, c’était en 2016. J’interprétais des Fables de La Fontaine. Je ne me rendais pas compte à quel point ma maladie influait sur mon jeu. Mais, aujourd’hui, je refuse de croire que la porte s’est définitivement fermée. J’en rêve tellement…“, a-t-elle conclu cet émouvant entretien.