“Ce qui m’ennuie…” : Jean-Pierre Pernaut, victime d’effets secondaires avec sa 3e dose, s’agace…

0
12

Le gouvernement a prévenu : si vous êtes âgé de plus de 65 ans et que vous ne faites pas une 3e dose de rappel avec un des vaccins reconnus par la France pour lutter contre le coronavirus, alors votre pass sanitaire sera désactivé ! Adieu cinéma, théâtre, restaurant ou voyage en avion… La date butoir est fixée au 15 décembre. l’ancien roi du JT de 13h était invité sur le plateau de l’émission Les Grandes Gueules et il a évoqué avec son franc-parler sa 3e dose de vaccin. “La première et la deuxième fois, je n’avais pas eu d’effets secondaires, et là, je suis tout fiévreux, frissonnant depuis trois jours. Je suis tout chose. Oui, elle a plus d’effet… Alors elle sera peut-être plus efficace“, a-t-il lâché, un brin ironique. Il est utile de rappeler que si le vaccin n’empêche pas d’être contaminé par le coronavirus, il permet en revanche d’éviter de faire des formes graves et évite ainsi le plus souvent de finir dans un lit de réanimation à l’hôpital. Nul doute que les soignants n’ont plus envie de revivre les débuts dramatiques de la pandémie… Les applaudissements à 20H, ils s’en passeront.

Jean-Pierre Pernaut n’a pas manqué non plus d’envoyer quelques tacles bien sentis au gouvernement dans sa gestion de la campagne vaccinale – le ministre de la Santé, Olivier Véran appréciera – et ce qui s’apparente à une forme de chantage pour avoir droit à une vie sociale. “Ce qui m’ennuie dans cette histoire, c’est qu’avant, quand on avait fait les deux premières doses, c’était fini. Là, en voilà une troisième. La quatrième c’est quand ? En juin ? La cinquième donc c’est en octobre ? (…) Comme on n’y connait rien, ce serait bien de le dire. On découvre de jour en jour. Les scientifiques découvrent cette maladie de semaine en semaine. Politiquement, cela doit être difficile à gérer“, a-t-il souligné.