Cécile Bois : L’anecdote (un peu) folle de son casting pour Candice Renoir

0
430

Vendredi 2 octobre 2020, France 2 poursuit la diffusion de la dixième saison de Candice Renoir. L’occasion d’en apprendre plus sur les coulisses de la fiction policière, notamment une anecdote concernant le casting un peu surréaliste de Cécile Bois. Juste après avoir donné naissance à sa seconde fille, la comédienne avait été appelée pour des essais.

À lire aussi

“J’étais encombrée par une poitrine énorme, des formes énormes“, expliquait-elle dans une interview à Thé ou Café (France 5) en juin 2017. “Je m’étais dit que, de toute façon, ma carrière est terminée et que je n’oserais plus jamais me remettre devant une caméra. Je venais d’accoucher, ça faisait quatre mois. C’était deux grossesses consécutives, j’étais très très en formes, pas vraiment de confiance en moi. J’étais extrêmement fatiguée“, se souvient-elle.

“Et on m’a demandé de venir faire des essais pour encore un rôle de flic à la télé, quoi. Et je me suis dit : ‘Bon et en même temps, faut quand même que je me rappelle que je suis comédienne’. (...) Puis tout d’un coup, le discours, c’est un flic, mais c’est pas vraiment un flic. C’est d’abord une femme, et il se trouve qu’elle est flic. Ce qui est très différent. Et il y avait des petits détails sur ce personnage qui tout d’un coup ont aminé mon imagination“, raconte Cécile Bois face à Catherine Ceylac.

Désespérée, Cécile Bois débarque “avec un grand sac énorme, kaki, militaire dans lequel il y avait des couches-culottes, un biberon, des compotes, des bracelets, un soutien-gorge d’allaitement de rechange. J’avais la panoplie“. C’est bien sa géniale improvisation qui va lui permettre de décrocher le rôle de Candice Renoir. “Pendant l’audition, ce que je n’avais pas calculé, c’est que je devais prendre un téléphone, et je n’avais pas d’accessoire“, poursuit-elle. Cécile Bois va alors vider entièrement son sac devant l’équipe de production, afin d’aller y chercher son téléphone personnel. “C’est là-dessus que j’ai été prise“, avait-elle lâché en souriant, toujours dans Thé ou Café.