Cécilia (Koh-Lanta) mère célibataire : message fort et promesse à sa fille Sway

0
170

Depuis la naissance de sa fille Sway le 18 août 2019, la vie de Cécilia a été bouleversée. Sur un petit nuage au côté de son bébé, l’ancienne aventurière de Koh-Lanta ne pensait toutefois pas découvrir les joies du pouponnage seule. Et pourtant, c’est bien ce qu’il s’est produit. Car oui, la jeune femme était enceinte d’à peine cinq mois, lorsqu’elle a pris la lourde décision de quitter son compagnon, qui ne fait aujourd’hui plus partie de sa vie ni de celle de Sway en dépit de leurs cinq ans d’amour. “Une personne capable de renier son bébé après une rupture. Une personne capable de mentir plutôt que d’assumer le rôle d’une vie. Une chose est sûre, je ne me suis pas trompée sur la personne“, écrivait-elle en avril dernier.

À lire aussi

Si elle ne regrette pas son choix d’élever sa fille seule, Cécilia se révèle tout de même quelque peu dépassée de temps à autre, notamment lorsque des événements viennent lui rappeler son statut. Dimanche 21 juin 2020 avait par exemple lieu la fête des Pères, un événement que la petite Sway ne pourra pas célébrer comme il se doit. Qu’à cela ne tienne, Cécilia se résout à endosser ce rôle-là comme elle l’explique à travers un long texte posté sur Instagram à cette occasion. “Malheureusement, je n’ai pas su t’offrir une figure paternelle, mais je promets de t’offrir de l’amour d’une maman qui fera tout son possible pour te rendre heureuse. C’est aussi un peu comme ci c’était notre fête ! Nous, mamans solo, on se doit de remplir le rôle de deux parents pour élever son enfant du mieux que possible.

Pour accompagner cette publication, l’ex-candidate du jeu de TF1 a partagé une série de clichés retraçant son année particulière avec Sway où elle a été contrainte d'”affronter les choses difficiles de la vie sans avoir une petite épaule sur laquelle se reposer quotidiennement quand tout va mal…” Pour conclure, elle rend hommage à toutes les mamans dans son cas et les pousse à être fières de leurs parcours coûte que coûte. Des mots qui ont fait écho chez nombre de ses abonnées.