Céline Dion : Pile électrique, son équipe doit suivre le rythme !

0
54

Cela fait dix ans que Céline Dion ne s’était pas offert une tournée mondiale et, pour l’occasion, elle a mis les petits plats dans les grands. La diva, qui a posé ses valises au Québec pour plusieurs semaines après avoir profité de quelques jours de vacances sans son fils aîné René-Charles, a travaillé comme une forcenée sur ce spectacle…

Interrogé par Radio-Canada, le pianiste et directeur musical Scott Price a fait quelques confidences sur la chanteuse et la manière dont elle s’est impliquée dans ce projet. “Céline a toujours de nouvelles idées. Elle est dans un mode très créatif. Elle est bouillante d’idées et nous on essaie de la suivre“, a-t-il confié. L’interprète de Flying On My Own, une chanson dévoilée à ses fans lors de son ultime show à Las Vegas en juin dernier, fait désormais ses propres choix depuis que son regretté mari et manager René Angélil n’est plus là pour l’épauler. On comprend mieux pourquoi elle se qualifie elle-même de “boss” même si elle n’assume pas pleinement ce qualificatif.

Poursuivant ses confidences sur l’implication de Céline dans la création du Courage World Tour, qui débutera au Vidéotron de Québec – environ 18 000 places -, Scott Price a aussi fait des confidences similaires au Journal de Québec. “Elle est encore arrivée hier soir avec une idée de nouvelle chanson à inclure dans un medley. (…) C’est le fun pour nous. On la sent effervescente“, a-t-il déclaré.

Ce spectacle, qui est pour l’heure programmé jusqu’au 25 avril 2020, s’annonce flamboyant. “On va être dans le même genre de technologies que les plus gros noms de l’industrie. Je suis assez confiant que le côté spectaculaire va être au rendez-vous. La scène est assez chic, avec les deux rampes qui la rapprochent du public. Elle va déployer beaucoup d’énergie. On a aussi beaucoup d’automation, de choses qui bougent dans l’espace. Il y aura des surprises, et il y a des choses qu’on teste encore. On se sert beaucoup de la technologie aussi pour amener de l’émotion“, précise Yves Aucoin, chargé de la conception.

Quant aux costumes, nul doute qu’ils seront choisis avec soin par son ami Pepe Munoz.