César 2020 : Florence Foresti “écoeurée”, n’a pas épargné Roman Polanski

0
110

Adepte de l’humour de Ricky Gervais, comme le rappelle Le Parisien dans son édition du samedi 29 février, Florence Foresti ne s’est accordée aucune limite durant la soirée des César. D’entrée de jeu, elle a mis les pieds dans le plat en lançant : “Il y a 12 moments où on va avoir un souci ce soir“, en référence aux 12 nominations de J’accuse. Et c’est ainsi qu’elle n’a pas hésité à requalifier Roman Polanski d’Atchoum ou de Popol ou encore de balancer que J’accuse est un film sur “la pédophilie dans les années 70“. “Je fais ce que je veux et c’est pas une intérim qui va m’arrêter…“, a-t-elle également lancé sur scène, en faisant référence à la démission collective de l’Académie des César. Et effectivement, rien n’a arrêté Florence Foresti lors de la 45e cérémonie des César.