César 2022 : Leïla Bekhti “hyper émue”, Valérie Lemercier “stressée”, les stars se confient à Purepeople (EXCLU)

0
100

Un retour en force. Alors que la cérémonie de l’an dernier avait eu lieu dans un contexte sanitaire particulier, avec peu de stars et peu de films, cette nouvelle édition des red carpet installé à l’Olympia, on a pu voir défiler un parterre de VIP. Et Purepeople était là pour recueillir leurs impressions.

La populaire comédienne Leïla Bekhti, nommée dans la catégorie Meilleure actrice pour son rôle dans le film Les Intranquilles était sensationnelle dans une robe noire signée Alaïa à manches longues gantées. “Je suis hyper émue d’être là avec Damien Bonnard [son confrère du film, NDLR] et j’ai plein d’amis qui sont nommés, même dans ma catégorie. Donc, quel que soit le résultat, je vais être hyper heureuse“, nous a-t-elle confié.

Dans sa catégorie il y avait également Valérie Lemercier qui se disait “heureuse d’être là, de fêter le cinéma et d’avoir eu une belle année“, alors qu’elle était entourée de ses acteurs québécois. Quelques heures plus tard, la star recevait d’ailleurs le prix pour Aline, couronnant définitivement le succès de ce vrai/faux biopic sur Céline Dion, qu’elle a remercié sur scène. Quant à Virginie Efira, en lice pour Benedetta et venue accompagnée de son chéri Niels Schneider, elle nous a confié avoir vu Aline. “J’ai adoré, j’ai vu le film avec ma fille. J’ai aimé le film terriblement. Et pourquoi elle le fait, ce qui rejaillit du film“, a-t-elle déclaré.

De son côté, Cécile de France, nommée pour Illusions Perdues, n’a pas manqué d’encourager au micro de Purepeople les fans de cinéma à se rendre dans les salles obscures, alors que la fréquentation est en baisse : “C’est un évènement, c’est une sortie (…) On peut être submergé par une émotion qui vous englobe physiquement. Ce que vous n’avez pas sur une tablette.” Gilles Lellouche, en lice pour BAC Nord, a lui salué la présence sur place “de grands acteurs, grandes actrices, de grands réalisateurs” estimant que, cette année, “cela ressemble à une vraie soirée de cinéma“. Quant au jeune Sami Outalbali il avait l’impression d’avoir été invité “à la boum la plus importante du collège“.

Même si de nombreux films étaient en compétition et que les stars avaient largement répondu à l’appel, la soirée des César animée par Antoine de Caunes et présidée par Danièle Thompson semble avoir gardé les séquelles du naufrage de la précédente édition. En effet, la soirée n’a été suivie que par 1,3 million de téléspectateurs, pour une part de marché de 8,5%. Soit 300 000 personnes de moins que l’an dernier alors qu’il s’agissait à ce moment-là de son plus mauvais score en dix ans…

Interviews exclusives, toute reproduction interdite sans la mention de Purepeople.com. Vidéo complète en diaporama.