“C’est très rare que j’en parle…” : Nelson Monfort sans fie sur son mal-être familial

0
107

Il est une figure incontournable de France Télévisions depuis maintenant plus de trois décennies. Côté vie privée, sa fille Victoria est enceinte de son premier bébé ! Mais tout n’est pas si rose pour le célèbre animateur de 68 ans. Mercredi 8 décembre 2021, au micro de Jordan de Luxe dans L’instant de Luxe, il se livre sur ces drames qui l’ont bouleversé.

C’est très rare que je parle de ça ! Très très rare“, lance Nelson Monfort, avouant une certaine “mélancolie qu’il peine à cacher. “J’ai pris de la maturité à partir de 15 ans, se souvient-il. J’ai perdu mes deux parents très jeunes et je suis fils unique.” Être le seul enfant à la maison n’a pas été facile pour lui. Ainsi, Nelson Monfort explique que cette mélancolie serait peut-être “due au fait de ne pas avoir eu de frère ni de soeur“. “Ça m’a manqué et ça me manque encore toujours aujourd’hui, avoue-t-il. Je n’ai plus d’acrroche, plus rien. Tout cela a été très difficile. J’ai une légère tristesse.” Malgré tout, le journaliste sportif garde le moral : “J’essaye de ne pas trop couler quand ça va mal… et je crois y parvenir.

Nelson Monfort soutenu par sa femme Dominique, “une lionne”

Cette force qui lui permet de ne pas sombrer, il la puise auprès des siens, cette famille qu’il a construite lui-même. Avec son épouse Dominique, il a deux filles : Isaure (37 ans) et Victoria (34 ans). “Ma femme est très jolie, je suis amoureux comme au premier jour, déclare Nelson Monfort. Elle a été là au tout début, y compris quand je frappais aux portes des rédactions qui ne s’ouvraient pas ! C’est un amour assez unique car c’est très rare dans l’audiovisuel ! Pour aimer, je dois respecter. Quand on m’attaque, elle réagit beaucoup plus fortement que moi ! Ça peut être une lionne ! Pour me défendre ! Elle a un courage extraordinaire !

Dominique a été là dans les moments difficiles du journaliste, comme ce “passage très difficile il y a quelques années” où il a dû faire face à des “commentaires désobligeants“, des “gaffes involontaires exploitées par tout le monde” ou encore des “interviews moyennes“. Nul doute qu’elle sait aussi se montrer réconfortante lorsque Nelson Monfort faiblit dans le cadre privé.